CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

La Mule

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Titre Original: The Mule
 
Durée: 116 min
 
Date de sortie: 23/01/2019
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 2 février 2019 by

 
Full Article
 
 




À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d’être saisie. Il accepte alors un boulot qui – en apparence – ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s’est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain.
Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un « supérieur » chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s’intéresser à lui : l’agent de la DEA Colin Bates est plus qu’intrigué par cette nouvelle « mule ».
Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre…

L’avis de Manu

Eastwood…88 ans. Rares sont ceux qui ont encore les armes pour s’offrir à la caméra tout en réalisant, du moins de cette génération. Pas vraiment un testament comme pouvait l’être Gran Torino, La Mule garde pourtant ce côté introspectif que Clint Eastwood aime tant à filmer (ou à être filmé, Une nouvelle chance).

On ne fera pas 500 détours pour parler de son dernier né mais encore une fois, sous des airs de petit film, se cache un polar classique (basé sur un fait divers) où l’émotion est une fois de plus convoquée et proposée au spectateur là où il ne l’attend pas forcément. Ou comment passer d’un drame familial sous couverture à un traitement de personnage faussement réac, Eastwood nous parle des générations et de la difficulté à parfois composer le « ensemble » d’une société, en pleine mutation intergénérationnelle.

Beau et malin…du grand Eastwood comme toujours.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)