CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Kelin

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: Kelin
 
Durée: 89
 
Date de sortie: 17-08-2010
 
Realisateur: Ermek Tursunov
 
Acteur: Kuandyk Kystykbaev,Nurzhan Turganbayev,Gulsharat Zhubyeva
 
Pays: Kazakhstan
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
3 total ratings

 


0
Posted 31 juillet 2010 by

 
Full Article
 
 

L’histoire se situe dans le Kazakhstan du deuxième siècle. Une belle jeune femme nommée Kelin se voit contrainte par son père de se marier. Elle tombe amoureuse d’un pauvre garçon nommé Mergyen, mais un homme riche et puissant nommé Baktashi demande sa main : le père de Kelin choisit de donner la main de sa fille à Baktashi qui lui a offert une belle dot. Après quelques anxiétés Kelin profite de sa vie conjugale avec Baktashi. Mais Mergyen aime encore Kelin et un jour il défie Bataktashi, qui est tué…

 

 

 

 

Spécifications techniques du blu-ray :


Image : 1080p/24 [2.35]

Son : DTS-HD 5.1

 

 


Avis de Rachel :


Ce film du journaliste-scénariste kazakh Ermek Tursunov, présent aux Oscars 2010 dans la catégorie Meilleur film étranger est une ode à la nature.  Bien que dépourvu complètement de dialogue, il n’en est pourtant pas dépourvu de sentiments. Au contraire, les sentiments en sont peut être exacerbés du fait que le spectateur se concentre totalement sur les images et sur les personnages.  La musique ne tient pas non plus un grand rôle dans le long métrage de Tursunov qui s’attache à décrire la vie de personnes dans les steppes kazakh du IIème siècle telle une épopée plongeant lentement vers le drame.






Même à cette époque et même dans ces terres reculées et désertiques, les sentiments comme la luxure, le crime, la vengeance existaient.

L’héroïne de cette histoire se nomme Kelin. En fait, on ne sait pas si c’est véritablement son prénom étant donné que les personnages ne parlent pas mais plutôt grognent en certaines occasions. Kelin signifie en réalité « belle-fille » et c’est ce que cette jeune fille est lorsqu’elle se marie à un homme qui a offert une belle dot et qui l’emmène vivre dans sa famille avec ce que l’on pense être sa mère et son jeune frère.

 

 

kelin1jpg

 

En observant la vie de cette famille, on assiste aux rites ancestraux qui les font communiquer directement avec la nature. En effet, le film est empreint d’une certaine philosophie qui insiste sur le fait que l’homme est une part entière de la nature et doit composer avec elle. Il doit lui donner autant qu’il reçoit. C’est ainsi que lorsque le mari meurt, sa famille après avoir fait son deuil, le donne à manger aux animaux (vautours, loups…) et récupère ses os à la fin. En contrepartie, les animaux peuvent aider la famille en cas de besoin comme la louve qui est disposée à offrir son lait. La nature fait valoir ses droits mais on assiste à une communion entre les hommes et les animaux. Les hommes élèvent des bœufs et s’en servent comme monture, comme viande etc..

 


Au commencement du film, la jeune fille se place en victime car elle est mariée de force à un homme qu’elle n’aime pas, se fait brutaliser etc.. Mais peu après elle prend conscience que sa vie n’est peut être pas si mal et que son mari lui donne du plaisir. De son rôle de victime, elle devient active sexuellement et recherche le plaisir.


 

Tursunov parvient à nous raconter une jolie fable lyrique en privilégiant l’aspect visuel de son film. Les images sont en effet d’une grande beauté, les décors majestueux. L’apport du support blu-ray joue d’ailleurs un rôle majeur.

 

 Nous vous invitons à vous procurer d’urgence ce film chez l’éditeur Emylia.

 

 


zast

 


0 Comments


  1.  
    Sophie

    Alors moi je viens de voir ce film (que j’ai bien aimé) … Mais je n’ai vraiment pas du tout compris là fin du film, quand la vieille part au loin et le regard de Kelin … WawOouh ! Qu’est ce que cela veut dire ? Je pense qu’il faut laisser libre court à son imagination et interpreter à sa manière et pourtant j’ai le sentiment d’avoir loupé un truc.




  2.  
    Joël

    Je viens de voir aussi. J’ai adoré.
    Pour répondre à Sophie (trois mois après son message), voilà mon interprétation de cette dernière scène.
    La vieille part.Peut-être pour mourir ? En tout cas elle part. Et Kelin ? Jusque là elle était toujours ballotée par les évènements, subissant les décisions des autres. En un instant, tout change. C’est elle qui va prendre son destin en main. D’ailleurs, elle n’a pas le choix. C’est ce que signifie pour moi ce regard et aussi le fait qu’elle ait pris dans ses mains le bâton de la vieille. Après avoir transmis la vie en étant mère, elle accepte maintenant son nouveau rôle: protéger la vie, comme le faisait la vieille.Et pour cela, elle ne doit plus subir, mais décider. Pour moi,son regard signifie. « Mon enfant vivra, et les enfants de mes enfants aussi.Je ferai ce qu’il faut pour cela. »





Leave a Response


(required)