CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Here comes the bride

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , , , ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Durée: 115 minutes
 
Date de sortie: 2010
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
7 total ratings

 


0
Posted 13 février 2014 by

 
Full Article
 
 

Sur la route de Rizal, au lieu-dit Magnetic Hill, alors que commence l’éclipse de soleil, cinq personnes en route pour un mariage se trouvent impliquées dans un accident de la route : Stéphanie, prude future mariée qui doit épouser Harold, Precy avocate fougueuse, témoin de la jeune femme, Medlyn sa nounou dévouée, Bien, son séducteur de grand-père, et Toffee, styliste excentrique.
Quelle n’est pas leur surprise lorsqu’ils se rendent compte que leurs esprits ont changé de corps. Leur seule chance de redevenir eux-mêmes est de reconstituer leur accident lors de la prochaine éclipse de soleil, qui aura lieu dans deux ans. En attendant, ils n’ont pas d’autres solutions que de vivre ainsi, ce qui est loin d’être gagné.

20ème  Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul
Film dans la catégorie Regard sur le cinéma philippin

L’avis de Yanick Ruf:




Bon autant le dire tout de suite ce film est mon coup de cœur de la 20eme édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul. Cette année, une sélection de films des Philippines nous est présentée. Chris Martinez réalise là une comédie fantastique incroyable. On ne cesse de rire pendant toute la durée du film Here comes the bride. Tout commence par une présentation des différents protagonistes, chacun ayant une personnalité très forte, ce qui sera extrêmement important pour la suite !
Car en effet, tout ce beau monde se rend à un mariage, mais un accident va « permuter les âmes de chacun », ce qui va nous donner une situation extrêmement cocasse. Imaginez un homosexuel qui se retrouve dans le corps d’une jeune mariée et qui ne pense qu’à « utiliser » sa nouvelle enveloppe afin d’assouvir toute sa sexualité trop longtemps refoulée… Ou encore un sexagénaire malade qui se retrouve dans le corps de cet homosexuel, le faisant devenir hétéro pour le plus grand plaisir de la gente féminine, tout en horrifiant ses « ami(e)s ». Tout est totalement hilarant. Le film est mené tambour battant par Eugène DOMINGO (Interview bientôt disponible ici même) qui interprète une avocate féroce coincée dans le corps d’une nounou habituellement  « nunuche ».  Même s’ils ne sont pas connus en France, tous les autres acteurs excellent dans leur interprétation, car il ne faut pas perdre de vue qu’ils vont tous devoir avoir deux personnalités, et c’est ce qui fait toute la réussite de cet exercice de style et donne sa force à Here comes the bride. Agrémenté d’un scénario qui ne laisse aucune faille et d’un montage parfait, le film est donc une réussite totale que l’on voudrait voir distribué dans notre pays à grande échelle.

VERDICT : Chris Martinez donne aux philippines le peps qu’il lui fallait pour en faire un pays riche en comédies. Here comes the bride va donc nous émouvoir, et surtout nous faire hurler de rire. On se dit qu’il est fort dommage de manquer ce genre de film dans l’hexagone et on se réjouit de pouvoir en profiter en festival ! Merci au FICA de l’avoir sélectionné pour nous !


L’avis de Boris Bonnetin :

Second film de la première journée du FICA, « Here Comes the Bride » apporte une véritable bouffée d’air frais.

Comédie de Chris Martinez avec Eugene Domingo, plus commercial que le premier visualisé par nos soins (The Woman in the Septik Tank) reste néanmoins un film indépendant qui n’a rien à envier aux comédies grand public.

Certes l’histoire de l’inversement de personnalité dans le corps d’autrui n’a rien de bien original, même si pour le coup il s’agit du mélange de cinq âmes. Néanmoins le procédé fonctionne et agis correctement sur le public, les acteurs ont su modifier leur jeu pour coller à chacun des personnages qu’ils sont censés remplacer et évitent ainsi le manque de relief de certains films homologues.

La plus grande particularité du film et qui selon moi diminue cette impression de comédie standard et commerciale est l’apparition à l’écran des différents dialectes tel des spots publicitaires. Amusants et originaux, ces « spots » apportent une touche personnelle au film.

Les acteurs se démarquent tous admirablement par le jeu mais l’on retiendra surtout une Eugene Domingo et  Angelica Panganiban magistrales qui ont su apporter une véritable bouffée d’oxygène à cette comédie irrésistible.

Un véritable second coup de cœur pour moi lors de cette 20ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul.


Umungus

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)