0
Posted 14 octobre 2019 by Fabien Brajon in Livre
 
 

Livre Lilly et Lana Wachowski, la grande émancipation






Alors que le tournage de Matrix 4 vient d’être annoncé avec le retour de Keanu Reeves, les éditions Playlist Society publient un livre sur les soeurs Wachowski, Lilly et Lana Wachowski, la grande émancipation d’Erwan Desbois. Le critique cinéma, auteur de J. J. Abrams ou l’éternel recommencement, y examine leurs révolutions, leurs luttes et leur quête d’émancipation au travers de leurs films (Matrix, Cloud Atlas, Speed Racer…) et de leur série (Sense8).

Structurée en 2 parties, Ouvrir le monde et Inventer le monde, cette étude de l’oeuvre des Wachowski, en s’appuyant sur leur changement de genre, met en évidence des thèmes fétiches comme le coming out et le désir de liberté. Leurs personnages recherchent tous la vérité, quête difficile dont la réussite dépend de la prise en conscience de la perméabilité et de la multiplicité des mondes et de la nécessité de les réconcilier en transgressant les conventions et les règles. L’importance de la révolution et de la construction d’une identité au croisement de différents plans (genre, sexualité, ethnie, classe…) y est soulignée en se référant aux nombreux films (Matrix, V pour Vendetta, Cloud Atlas) et séries TV (Sense 8) réalisés ou écrits par les soeurs Wachowski.

Dans la seconde partie de cet essai l’auteur évoque chez les réalisatrices le « désir d’un cinéma total, métissé, irréductible aux catégorisations restrictives entre genres (SF, film noir, mélo, comédie…) »en citant des films hybrides comme Speed racer (mélange de monde virtuel et de personnages réels), Cloud Atlas (différentes strates temporelles superposées) ou bien la série Sense 8 (récit choral et polyphonique). Leur oeuvre travaille en effet en profondeur le concept d’hybridation et fusion (mélange des corps dans Bound, annulation des univers réel et virtuel dans Matrix, unification de la machine et de l’homme dans Speed Racer, partage des âmes dans Cloud Atlas). Enfin Erwan Desbois rappelle que chez les Wachowski empathie et amour permettent de triompher face à l’adversité et d’accéder à l’émancipation et à l’élévation : « la réunion des âmes peut déboucher sur une communauté physique qui transcende les limites de nos enveloppes corporelles ».

Un essai très intéressant de 130 pages sur l’univers des Wachowski, accessible aux néophytes et incontournable pour les fans de l’oeuvre des réalisatrices de Matrix.


Fabien Brajon