0
Posted 6 juin 2013 by Yanick Ruf in Festival
 
 

NIFFF 2013, ce qui vous attend autour du festival….


En attendant la programmation officielle dans quelques jours, le NIFFF (Neûchatel International Fantastic Film Festival) vous propose de découvrir ce qui va se passer en marge de cet événement….

Histoire du Genre
Cette année le festival s’enrichit d’un nouveau programme intitulé « Histoire du Genre » abordant la thématique du documentaire en proposant des inédits du cinéma fantastique ainsi qu’une rétrospective du réalisateur Roland Klick.

Hommage à LARRY COHEN
De plus, le NIFFF rendra hommage à la carrière de Larry Cohen, artiste de génie, qui viendra présenter en personne une dizaine de ses films dont la trilogie « It’s Alive », « Hell Up In Harlem », « God Told Me To » ainsi qu’un florilège des ses meilleurs épisodes TV dont « The Invaders » !

Films of the Third Kind et Ultra Movies
Parmi les avant-premières les plus attendues de la saison, le NIFFF présentera dans la catégorie « Film of the Third Kind » le dernier opus de Antonio Campo « SIMON KILLER » ainsi que « DARK SKIES » de Scott Stewart et produit par Jason Blum (PARANORMAL ACTIVITY). La section « Ultra Movies » ne sera pas en reste non plus avec le film « TULPA » de Federico Zampaglione et « V/H/S 2 », la suite très attendue de « V/H/S », fruit de la collaboration de plusieurs réalisateurs.

 

LE SYMPOSIUM IMAGING THE FUTURE (ITF) SOUFFLE UN VENT NOUVEAU




Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (5-13 juillet 2013) est fier de vous présenter le programme de la huitième édition du symposium Imaging The Future (9-10 juillet). Cet événement multidisciplinaire incontournable, qui réunit depuis 2005 des spécialistes de l’imagerie digitale, propose cette année une journée dédiée aux nouveaux médias et jeux vidéo et une autre aux effets visuels au cinéma.

Transmedia – Mobile Storytelling
David Eriksson (co-fondateur de North Kingdom), Kirsty Hunter (cheffe de projet chez The Project Factory) et Eric Viennot (co-fondateur et directeur de création de Lexis Numérique) viennent présenter leurs projets transmedia mettant en exergue les défis et les nouvelles possibilités d’une narration multiplateforme pour applications mobiles. Leur objectif consiste à montrer que les possibilités d’immersion dans un « storyworld » et le lien personnel construit avec le projet deviennent de plus en plus puissants à travers les smartphones et autres tablettes qui rendent ce monde d’histoires toujours plus accessible.

La cinématique: entre cinéma et jeu vidéo, vision du concept d’artiste
Bastien Grivet (concept artist et matte painter chez Grivert Art), Jeremy Vitry (directeur artistique de Shiro Games) et Florian de Gesincourt (concept artist, matte painter et illustrateur freelance) exposent leurs réalisations, constituées généralement de scènes aux prises de vues travaillées – ce qui les rapproche du cinéma, d’où le nom de cinématique. De telles scènes, équivalentes à un extrait vidéo et survenant lors d’un moment particulier du jeu, servent généralement à faire avancer la narration ou à mettre l’accent sur un point précis de l’histoire. Elles peuvent également être utilisées en guise de trailer ou de teaser d’un jeu.

Call for projects : Swiss Games 2012/2013 – Cérémonie et vernissage
Le NIFFF, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et la FONDATION SUISA, organisateurs du « Call for Projects: Swiss Games 2012/2013 », présentent la sélection du jury international. Soulignant la qualité et la diversité des 43 projets au concours, les cinq membres du jury ont clos le processus de délibération en mars dernier, fixant leur choix sur sept projets. La cérémonie officielle ainsi que le vernissage de l’exposition SWISS GAME SELECTION 2013 (5-13 juillet) consacrée aux jeux sélectionnés ont lieu le 9 juillet au Théâtre du Passage, dans le cadre du symposium Imaging The Future.

Color grading
Eun-Song Lee (senior digital colorist) présente son travail et aborde les enjeux de l’industrie du film et des laboratoires numériques coréens. Aujourd’hui collaboratrice chez Kontrastmedia (Genève), cette artiste reconnue pour ses talents de coloriste et sa maîtrise de l’étalonnage, a travaillé en Corée sur plus de 200 films et projets publicitaires, collaborant avec des réalisateurs récompensés et reconnus sur la scène internationale.

Génériques de film : un art hybride entre VFX et motion design
Hugo Moss (designer et motionographer chez Huge Designs), Jorge Calvo (superviseur VFX et digital artist chez Mad Pix) Henry Hobson (directeur et  graphic designer indépendant) présentent leurs dernières créations. Depuis plusieurs années, les nouvelles technologies utilisées pour la conceptualisation de génériques de films sont créées par des studios spécialisés dans le trucage, l’animation ou le motion-design et pour des disciplines aussi variées que la publicité, le cinéma ou les cinématiques de jeux vidéo. Laurent Brett (title designer chez Sabotage Studio) présente également son parcours dans le monde des VFX depuis 15 ans. Il expose son point de vue sur la façon de créer et de fabriquer ces séquences hybrides dans le monde français du générique de film, bien plus proche de l’artisanat que celui de l’! industrie américaine.

Installation Orlac
La HE-Arc Ingénieurie propose tout au long du Festival une installation conçue par Cécile Babiole, en collaboration avec Matthieu Chevallaz, étudiant à la Haute Ecole. Clin d’œil au film muet The Hands of Orlac (Robert Wiene, 1924), dans lequel un pianiste victime d’un accident se fait greffer les mains d’un assassin, cette installation donne l’occasion au public de caresser et de brutaliser l’image et le son.


Yanick Ruf