CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Star Wars – Les Derniers Jedi

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Titre Original: Star Wars: The Last Jedi
 
Durée: 152 min
 
Date de sortie: 13/12/2017
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 22 décembre 2017 by

 
Full Article
 
 




Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

L’avis de Manu :

L’annonce de Disney de mettre Rian Johnson à la tête d’un des épisodes de la franchise la plus rentable de tous les temps (les produits dérivés remboursent les films avant même leur sortie, sic.) avait plus ou moins surpris. Non pas que le metteur en scène ne soit pas doué, bien au contraire, mais le nom semblait moins tape à l’œil qu’à l’accoutumée.

Or, si la compagnie laissait libre court à cet auteur, le résultat pouvait s’avérer très intéressant. En dénote sa courte filmographie, d’abord Brick polar unique en son genre ou l’univers de Lynch pouvait tutoyer les polar des années 50 avec une patte bien personnelle, puis quelques années plus tard, le thriller futuriste, Looper, où Johnson sans totalement réinventer un genre donnait un sacré coup de pied dans l’édifice, et nous offrait un film brillamment écrit et superbement réalisé (qui plus est avec un budget « modeste »).

Passé par la case réalisation d’épisodes de série (deux des meilleurs épisodes de la série Breaking Bad), Rian Johnson se voyait donc offrir le deuxième chapitre de la dernière trilogie en date (et de superviser la suivante depuis peu).

Pour quel résultat ? La délicatesse est évidemment de mise quand on tente d’évoquer l’univers créé il y a des années par George Lucas, tant l’entreprise s’avère sujet aux susceptibilités de chacun, des fans ultimes, comme des spectateurs friands, curieux, intéressés, sans être « fan de ».

Star Wars, Les derniers Jedi est avant tout un film de Rian Johnson (écrit et réalisé par), et c’est plutôt une bonne chose à l’heure où chez Marvel (toujours chez Disney donc, qui étale de plus en plus sa main mise sur l’industrie…hmmmhmmm), on va chercher des auteurs pour faire du cinéma…cloné à souhait. Ici, le metteur en scène semble avoir eu le champ libre pour faire le film qu’il voulait. On retrouve donc un sérieux appliqué autant dans la mise en scène que dans le traitement de ses personnages, et ce au chœur même de l’univers Star Wars. Chose peu aisée en fait, puisque balisée de par son passé cinématographique et un univers aux codes encrés, précis, dont les fans ont oubliés (parfois) le sens artistique pour verser vers une direction plus fanatique, donc, parfois peu tolérante, sinon aveugle, voire fermée. Mais on peu comprendre ce fonctionnement.

Débarrassé de toutes ces conditions, et tout fanatisme, mais bardé uniquement d’un amour nostalgique pour Star Wars (premier du nom, RIP la seconde trilogie « réalisé » par Lucas), Star Wars Les derniers Jedi est purement un bel hommage d’un cinéaste respectueux d’un univers qui a mis toute sa sincérité afin de mener à bien son projet. Il faut pour cela vouloir entrer dans un film plus bavard que démonstratif, où la forme épique et harmonieuse prend plus de place que les explications laborieuses. Certains y verront une partie de l’édifice démystifié mais en y regardant de plus près c’est un très bon travail de renouvellement de la série où le cœur, l’humain et les relations sont plus en avant que les rebondissements à profusion que certains attendaient peut-être trop. Le film gagne en profondeur et en justesse et renvoie enfin (comme Rogue One l’avait fait d’une certaine manière) aux premières heures de Star Wars, où notre regard d’adolescent découvrait un univers mystique et rêveur.

Rian Johnson n’en délaisse pas moins sa mise en scène, en atteste plusieurs séquences magnifiques (scène « rouge vif » dans l’antre de Snoke, batailles aux découpages soignés…) et donne à ce dernier chapitre en date une valeur plurielle où l’action (rare mais éblouissante) se mélange à l’émotion en évitant toute facilité ; et se rapproche constamment de l’esprit fondateur de ce mythe du 7ème art en revenant aux racines du space opera. On a tout de même un peu de mal avec les notes d’humour qui ne sont pas toutes de bonnes factures, parsemées ça et là, à des moments parfois inopportuns.

Peu importe, l’inventivité constante de la mise en scène de Rian Johnson, l’envie qu’il a de partager sa passion avec sincérité, transmise ici à travers un récit touchant et bienvenu servent parfaitement Star Wars Les Derniers Jedi, et livre un des meilleurs film de la saga. Passionné et pour le coup passionnant, Rian Johnson remporte son pari de faire un divertissement plein d’émotion, d’images et de plans sublimes en se servant du passé d’une franchise et en lui donnant un aspect presque « auteurisant » bienvenu.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)