CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Soudain l’été dernier : le test blu-ray

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Titre Original: Suddenly Last Summer
 
Durée: 114 min
 
Date de sortie: 23/03/1960 (salle) - 23/08/2017 (blu-ray)
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 11 septembre 2017 by

 
Full Article
 
 




A la Nouvelle-Orléans de 1937, une riche veuve, Violet Venable, propose de financer l’hôpital public Lyons View si l’un de ses praticiens, le docteur Cukrowicz, accepte de pratiquer une lobotomie sur sa nièce Catherine Holly. Celle-ci est internée depuis le décès mystérieux, durant un périple estival, de Sebastian Venable, poète et fils de Mrs Venable. La version que raconte Catherine du décès de Sebastian paraît tellement loufoque, que Violet la croit folle à lier. Avec l’aide du Dr Cukrowicz, Catherine va peu à peu recouvrer la mémoire jusqu’à révéler une vérité que certains auraient préféré rester enfouie…

Avis de Fabien

Le réalisateur Joseph L. Mankiewicz (All about eve, Julius Caesar), aidé par le  scénariste Gore Vidal, adapte en 1959 la pièce de Tennesse Williams, Soudain l’été dernier, drame familial, thriller psy sous forme d’enquête intime où le personnage d’Elizabeth Taylor, aidé par le docteur joué par Montgomery Clift, essaie de recompose le puzzle de sa mémoire et se remémorer les faits tragiques survenus l’été précédent et découvrir la source de sa folie.

Le récit tire sa force dramatique de la discorde, de l’affrontement, entre deux femmes, la nièce et la tante jouées par Taylor et Katharine Hepburn. Le thème central, puissant, récurrent dans la filmo du réalisateur, est la domination d’un personnage sur l’autre, la manipulation psychologique : la tante fortunée cherche à convaincre le docteur de pratiquer une lobotomie sur sa nièce qui fut témoin de la mort de son fils qui lui même a passé sa vie à manipuler les autres pour assouvir ses désirs, le directeur presse son docteur star d’opérer pour obtenir de la rentière une donation pour la construction d’un nouvel hôpital. La plante carnivore du jardin tropical de la rentière illustre l’envie irrépressible de dévoration de l’autre à laquelle sont soumis de nombreux personnages de ce film sulfureux pour l’époque avec en outre des thèmes esquissés comme l’homosexualité, l’inceste, le cannibalisme.

La mise en scène d’un classicisme remarquable, avec une séquence finale d’une grande intensité où le dédoublement de l’image évoque un personnage fragmenté comme une mémoire disloquée, est au service d’une rigoureuse description des caractères servis par un fabuleux trio d’acteurs qui s’affrontent, se déchirent, par soif d’amour, de vengeance, de vérité.

Avec Soudain l’été dernier, Joseph L. Mankiewicz signe une des meilleures adaptations de l’oeuvre de Tennesse Williams, à (re)découvrir dans une copie flamboyante.

Technique

La superbe restauration 4K offre un piqué acéré, une définition idéale pour apprécier le jeu fiévreux du trio de légendes hollywoodiennes. Les deux pistes sonores sont très claires, avec une préférence pour la VO d’une plus grande ampleur.

Bonus

Unique supplément de cette édition blu-ray Carlotta, Le prédateur et la proie (25 mn) propose une intéressante présentation du film par Michel Ciment, critique, historien du cinéma et directeur de la revue Positif.

Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)