CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Sharknado

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , , , , , , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Date de sortie: Inconnue
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
3 total ratings

 


0
Posted 28 octobre 2013 by

 
Full Article
 
 

Un ouragan s’empare de Los Angeles. Des milliers de requins s’abattent sur la ville et terrorisent la population. Fin, un surfer également propriétaire de bar, accompagné de ses amis Baz et Nova, part à l’aventure afin de sauver son ex-femme April et leur fille Claudia…

 

L’avis de Yanick Ruf :

On l’attendait depuis longtemps, le grand succès de l’année dans la catégorie nanar est enfin disponible en DVD outre-Atlantique. SHARKNADO, après son succès à la télévision puis au cinéma (chose extrêmement rare dans ce sens), était très attendu en DVD et VOD. Il l’est encore en France où l’on espère impatiemment une sortie. Une fois de plus, c’est un film de requins… Bon, le titre du film est une compression, vous l’aurez compris de Shark (requin) et Tornado! Mélangez les deux et vous obtenez des tornades remplies de ces bestioles sympathiques !

L’originalité est que cette fois-ci, un banc de 20.000 de ces bestioles (toutes espèces confondues), chose tout à fait normale pour le scénariste apparemment, se trouve emporté dans une énorme tempête au large du Mexique. Celle-ci se déplaçant, elle va bien entendu arriver sur les côtes californiennes bondées de monde. Bien entendu, les plages sont remplies de jeunes gens tous plus légèrement vêtus les uns que les autres, ou plutôt les unes que les autres pour le plus grand plaisir des yeux ! Mais bon, l’histoire, pleine de bons sentiments, est là pour nous changer un peu. Donc le film se découpe en deux parties, la première axée gore afin de combler les fans qui n’attendent que ça, l’autre entourant un couple divorcé dont le mari et père (et héros du film accessoirement) a du mal à accepter de ne pas assez voir ses enfants.

sharknado 01




Comme dans tous les nanars, on se retrouve avec des tonnes d’effets spéciaux plus ou moins douteux. Force est de constater que pour une fois, ils ne sont pas tous aussi nuls que ce que l’on est habitué à voir dans ce genre de production. Ceci prouve que les nouvelles technologies permettent de faire quelque chose de réussi à moindre coût ! Bon, il est vrai que certains effets frisent le ridicule à bon ou mauvais escient, mais le principal, c’est de passer un bon moment tout en sachant à quoi s’attendre ! Les dialogues volent eux-aussi au ras des pâquerettes, et les acteurs, si l’on peut les appeler ainsi, sont du même acabit ! Tout est donc réuni pour le plus grand bonheur des nanardeux que nous sommes, vous qui lisez ces lignes et moi-même.

sharknado 02

Le succès international de ce film nous offrira bien entendu une suite, prévue pour 2014. Espérons un même niveau. Après le requin à deux têtes, ceux des plages de Sandsharks (Les dents de la plage en français) et surtout celui que l’on attend pour l’année prochaine, Avalanche sharks dans lequel cette fois-ci, les prédateurs marins deviendront des requins vivant dans la neige (oui, vous ne rêvez pas !), ce Sharknado nous offre un grand moment de rêve ! On y apprend que finalement, les squales peuvent vivre aussi bien dans le ciel (LOL) que dans une piscine d’eau douce (là, il fallait oser !). Le summum sera la scène finale qui ne peut que faire applaudir le spectateur, mais je n’en dis pas plus afin de vous réserver la surprise ! Extrêmement jouissif, ce film risque fort de faire parler de lui quand il verra le jour sur le sol français (ou plutôt devrais-je dire dans le ciel français)! Et si vous vous posez la question de savoir pourquoi faire une maison de retraite près d’un aéroport, la réponse est simple : les petits vieux sont tous sourds… Je vous laisse méditer sur cette réplique qui restera inoubliable !

sharknado 03

Sharnado est donc un nanar qui repousse beaucoup de limites, mais tout en restant dans le fun des situations qui ne peuvent que nous faire passer une excellente soirée entre ami. Un film qui remonte le niveau de The Asylum, société de production très réputée dans le domaine des films d’une extrême nullité! Un bon point pour eux.

sharknado 04


Yanick Ruf

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)