CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Outsider

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Titre Original: Chuck
 
Durée: 98 min
 
Date de sortie: 10/05/2017
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 15 mai 2017 by

 
Full Article
 
 




L’histoire vraie de Chuck Wepner, négociant en alcools du New Jersey, qui a tenu 15 rounds contre le plus grand boxeur de tous les temps, Mohammed Ali, lors du championnat du monde poids lourds en 1975, avant de finalement s’incliner par K.O. technique. Durant les dix années où il a été boxeur, celui que l’on surnommait « Bayonne Bleeder » a eu 8 fois le nez cassé, a connu 14 défaites, deux K.O., un total de 313 points de suture… et a inspiré le personnage de Rocky Balboa dans la franchise au succès planètaire Rocky.

Avis de Fabien

Le canadien Philippe Falardeau signe avec Outsider son second film américain après l’intéressant mais sirupeux The Good Lie avec Reese Witherspoon, parmi une filmographie de plusieurs longs-métrages dont Monsieur Lazhar, son plus gros succès à ce jour. Cette fois, en tête d’affiche, Liev Schreiber qui incarne le personnage truculent de Chuck Wepner, impressionne par l’exubérance qu’il réussit à imposer à l’écran. Personnage méconnu du grand public, Chuck Wepner est reconnu pour avoir inspiré Sylvester Stallone dans la création du personnage de Rocky. Détail important puisque une grande partie de la vie de Wepner sera guidée par cette intention hollywoodienne et le succès qu’on connaît de la franchise.

Malgré toute la qualité que Philippe Falardeau insuffle à sa mise en scène, nous sommes loin du film de sport ou même du biopic classique, une sorte d’entre deux qui pourtant ne se perd jamais dans son traitement. Si Outsider ne manque pas de relief, une certaine linéarité émerge de l’ensemble. Entre temps, les principaux instants de vie de Wepner prennent forme par ellipses et l’esthétique du film (photo, grain pellicule, mise en scène) tient debout mais est souvent balancée entre les cordes. Jamais K.O., on suit pourtant chaque round avec une vraie curiosité (sa vie méritait bien un film) et si la simplicité du récit tient comme fil conducteur principal, le personnage de Wepner, interprété par un Liev Schreiber toujours étonnant, maintenant un intérêt certain.

Outsider n’est pas un grand film, ni un biopic majeur, mais sous ses airs fun et ses instants par moments déjantés, le film s’accorde à prendre les vrais codes d’un cinéma divertissant, celui qui narre la vie de personnages truculents ; avec un final maîtrisé et profondément humain, Chuck (en V.O.) fait vraiment figure d’outsider du genre, sinon de film à voir en ce moment, au moins par curiosité.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)