CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

My Beautiful Boy

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Titre Original: Beautiful Boy
 
Durée: 121 min
 
Date de sortie: 06/02/2019
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 5 février 2019 by

 
Full Article
 
 




Pour David Sheff, la vie de son fils, Nicolas, un jeune homme billant, sportif, à l’esprit vif et cultivé, était déjà toute tracée : à ses 18 ans, Nic était promis à une prestigieuse carrière universitaire.
Mais le monde de David s’effondre lorsqu’il réalise que Nic a commencé à toucher à la drogue en secret dès ses 12 ans. De consommateur occasionnel, Nic est devenu accro à l’héroïne et plus rien ne semble possible pour le sortir de sa dépendance.
Réalisant que son fils et devenu avec le temps un parfait étranger, David décide de tout faire pour le sauver. Se confrontant à ses propres limites mais aussi celles de sa famille.

L’avis de Manu

A défaut de prendre un chemin purement cinématographique, Félix Van Groeningen, réalisateur de The Broken Circle, Breakdown, La Mertitude des Choses et plus récemment Belgica, tend avec son nouveau film Beautiful Boy vers un réalisme profond et s’empare de son sujet de façon dramatique et quasi pédagogique. Oui l’addiction n’est pas un choix mais une maladie. Le réalisateur prend cependant un risque dans le choix de sa mise en scène. Avec un dispositif fait d’allers et retours des personnages, entre eux, comme de lieux, il pourrait paraître difficile de s’attacher aux personnages. Ce choix en fait finalement sa force, pour donner une note plus réaliste à son histoire et permettre au spectateur de s’attacher à cette relation filiale d’une force assez incroyable, du côté du père comme du fils. Force possible par la réunion de deux comédiens géniaux, Steve Carrell avant tout et Thimothée Chalamet, une fois de plus sous la lumière méritée des projecteurs.

Si My Beautiful Boy ne brille pas par son élégance quand bien même répétitive, on retrouve la justesse et l’émotion que Félix Van Groeningen avait su mettre dans le sombre et poignant The Broken Circle Breakdown ; sans en avoir la force, le film en garde la grâce et l’émotion presque réelle, palpable. Touchant.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)