0
Posted 20 novembre 2017 by Fabien Brajon in Festival
 
 

Retour sur le festival Effets Stars à Montpellier





La deuxième édition du festival Effets Stars, organisée en partenariat avec les cinémas Gaumont de Montpellier, s’est déroulée du 15 au 19 novembre dernier.

Premier festival en France consacré aux effets spéciaux, Effets stars offrait un copieux programme avec une compétition de courts-métrages divisée en 2 catégories FX Live et Animation 3D, des projections de films cultes restaurés comme Manhunter dans sa version director’s cut inédite en France (blu-ray à venir cette semaine chez ESC), Spartacus ou bien encore E.T, des avants-premières comme The limehouse golem (petit conte gothique avec Bill Nighy en DTV l’an prochain) et plein d’ateliers et autres shows  proposés au public pour découvrir l’envers du décor des effets spéciaux.

Le SFX Park, installé sur le parvis du Gaumont Multiplexe, était le lieu incontournable de cette nouvelle édition pour percer les secrets des effets spéciaux des blockbusters contemporains et croiser les héros DC/Marvel : workshop, ateliers maquillage, animations spectaculaires avec cascades et pyrotechnies…Y étaient présents, entre autres exposants, Repliqua Industries et leurs costumes de super-héros, Romain Houles et ses prothèses horrifiques mais aussi l’école ART FX spécialisée dans les effets spéciaux numériques (VFX), l’animation 3D et les jeux vidéos (voir ICI un exemple de sympathique court réalisé par des étudiants de 5ème année, Fauche qui peut).

Le week-end était riche en conférences, la réalité virtuelle, les effets spéciaux en France ou les secrets des plus grands films de 2017, animées par des professionnels en activité dans de grandes sociétés spécialisées dans les effets spéciaux numériques comme Dominique Vidal, Edouard Valton et Jérôme Martinez respectivement chez BUF, Mikros et Framestore.

Avec une programmation diversifiée et qualitative, pour tous les publics, Effets stars est devenu un festival incontournable sur la scène culturelle montpelliéraine, vivement l’édition 2018!

Remerciements à Mary Arteta et Mai Simon


Fabien Brajon