0
Posted 7 octobre 2013 by Umungus in Geek et Divers
 
 

Ubisoft : Les Lapins Crétins débarquent à la TV !

Lorsqu’on parle d’adaptations de jeux vidéo au cinéma et/ou à la télévision, les premiers mots qui viennent en tête sont souvent « mauvaise idée, ratage complet, bide annoncé, adaptation foireuse, trahison du matériau d’origine, crachat au visage des fans… »… Bref, des qualificatifs représentatifs de l’irrespect profond dont fait souvent preuve le 7ème art à l’égard de son jeune petit frère, dont il peine encore à saisir l’essence (alors que ce dernier s’est depuis longtemps réapproprié avec brio les codes de son ainé).

C’est peut-être (et même sans doute) devant cet état de fait que Ubisoft a décidé de créer en 2011 sa propre structure de production. Dédiée à la gestion de ses propres licences, cette structure, sobrement baptisée Ubisoft Motion Pictures, n’a pas pour ambition de se substituer aux studios de cinéma et de télévision. Mais au contraire d’établir un véritable pont entre les deux arts (en travaillant de concert avec les studios) afin de permettre aux licences Ubi d’évoluer sur un autre média sans risquer de subir le sort de leurs ainés comme Mario Bros, Mortal Kombat ou, plus récemment, Prince of Persia également une licence Ubisoft.

ubisoft

Parmi la première salve d’adaptations déjà confirmées et lancées, on citera ainsi Assassin’s Creed avec Michael Fassbender, également producteur, Splinter Cell (avec Tom Hardy), Watch Dogs et, côté télévision, les Lapins Crétins.

lapins_cretins

Ce sont ces derniers qui nous intéressent aujourd’hui, eux qui seront dans quelques semaines sur les écrans de France 3 aux commandes de leur propre série dédiée aux enfants. Présents ce jeudi dans les locaux de France Télévisions, nous avons ainsi pu assister à une brève présentation du projet par les pontes d’Ubisoft Motion Pictures (Jean-Julien Baronnet et Jean de Rivières, deux vétérans passés entre autres par la direction d’EuropaCorp) et de France Télévisions. Une présentation brève et bon enfant, qui s’est conclue par une sympathique mise en bouche : la projection de quatre épisodes de la série.

lapins_cretins_serietv

D’un format de sept minutes par épisode, la série part du concept suivant :

Bwaaah !!! Un vent de folie souffle sur la planète bleue. Les Lapins Crétins envahissent la Terre. Ils sont partout, fouillant les poubelles, tripotant tout ce qui leur tombe sous la patte, imitant les humains et embêtant les animaux. Et tout ça en hurlant à tout bout de champ ! Qui sont ces êtres tellement crétins qu’ils provoquent catastrophes sur catastrophes ? D’où viennent-ils ? Que veulent-ils ? On n’en sait rien ! Mais il est inutile de lutter. La seule solution, c’est de s’habituer, car il va falloir vivre avec eux…

Un concept qui reprend donc l’essence même de la licence, et qui fonctionne plutôt bien au vu de ces quelques épisodes. Si graphiquement, la simplicité reste de mise, c’est sur le plan narratif que l’on appréciera le travail effectué. Dénués de liens scénaristiques entre eux, les épisodes sont indépendants et racontent chacun un sketch tournant autour d’un élément. Un élément allant du téléphone portable à des poules, le cœur du show étant de montrer les usages (forcément crétins) qu’en feront ces boules de poils.

lapins_cretins_serietv2

Si le résultat est plutôt réussi et ne sera pas sans évoquer les âneries du Coyote pour attraper Bip-Bip (impression renforcée par l’absence de dialogues des lapins), on émettra un simple regret, celui de la folie. En effet, les Lapins Crétins possèdent un tel potentiel de folie qu’on en regretterait presque que la licence ait été adaptée spécialement pour les enfants, avec ce que cela implique de « sagesse », surtout sur une chaine hertzienne. La rançon du succès, en somme.




Car oui, ne vous y trompez pas, malgré cette « sagesse », les Lapins Crétins a sans doute le potentiel pour devenir l’un des shows les plus déjantés pour les enfants, et pourra facilement plaire à leurs parents tout en leur rappeler la folie de Bip-bip et Coyote. Au sein d’un paysage audiovisuel français qui peine encore à se renouveler, c’est déjà une très belle réussite.

 

Diffusion :

Sur France 3, à partir du 19 octobre

 le samedi à 9.50, le dimanche à 11.00 et du lundi au vendredi à 10.30

(programmation valable pendant les vacances de la Toussaint)

Texte d NicoH


Umungus