0
Posté 21 novembre 2010 par zast dans Musique
 
 

Alice Cooper et son Theatre of Death à Marseille


 

A presque 63 ans, le roi du hard rock, le légendaire Alice Cooper, a choisi de passer par Marseille, seule date en France (mis à part une « apparition » à la foire aux vins de Colmar cet été) de sa tournée mondiale « theatre of death »…

 

Mais avant lui, un groupe de « metalleux », comme on les appelle maintenant (autre nom du hard rock des années 80), a chauffé la salle. Apparemment bien connu du public, Blackrain est un groupe originaire de Haute Savoie (74). Il a offert au public une première partie de concert digne des plus grands noms. Ce groupe est composé de quatre jeunes : Swan, Max2, Matthew H et Frank Frusetta. Ils nous ont, pendant plus d’une demie heure, interprétés quelques-uns de leurs titres, d’anciens albums et de leur prochain, qui sera disponible dans les bacs le 4 février prochain. Le titre sera «  Lethal Dose Of.. » et vous pouvez d’ores et déjà en télécharger quelques morceaux gratuitement sur leur site officiel. Une aubaine de pouvoir découvrir cela en avant-première ! Inspiré des grands du métier (Guns N’ Roses, Mötley Crüe), ils ont su offrir au public un spectacle de qualité qui restera dans les mémoires. Une véritable pluie noire de mélodies. Un groupe à suivre….

 


 

Apres quelques minutes pour laisser le temps aux roadies de préparer la scène et le matériel, la salle s’éteint de nouveau. Devant le public, un rideau arborant l’affiche de la tournée mondiale d’Alice Cooper. La musique commence, le rideau tombe d’un coup, laissant apparaitre la rockstar devant un tonnerre d’applaudissements des 3000 spectateurs venus lui rendre hommage. Toujours égal à lui-même, le chanteur commence son spectacle. Car c’est bien d’un spectacle qu’il s’agit. Dans la lignée du « Rocky horror picture show », des personnages complètement farfelus viennent participer et nous entrainer dans un tourbillon fantastique comme personne n’en fait à l’heure actuelle.

 

 

 

 

Entre l’infirmière, folle (il faut la voir avec sa disqueuse sur sa petite culotte ou dévorant un jeune en faisant jaillir le sang) tout autant que sexy et sanguinaire, la créature de Frankenstein, les bourreaux, une chorégraphie folle quand on y réfléchi deux minutes. Tout ce monde circule au milieu des musiciens et du rocker dans une histoire rocambolesque. Alice deviendra sur scène un meurtrier et finira même pendu en direct, puis transpercé de toutes parts dans un coffre de magiciens ! Du très grand art ! Visuellement irréprochable, ce show de plus d’une heure trente aura su combler les attentes du public qui, étonnement, comptait toutes les générations possibles ! Effectivement, de nombreux jeunes côtoyaient et dansaient aux cotés de personnes de plus de cinquante ans !! Comme quoi la musique ne fait pas de distinction dans les âges et sait conquérir tout le monde ! Voici donc le genre de spectacle que l’on aime voir et que l’on espère revoir…. A bientôt Monsieur Cooper et merci de votre visite marseillaise qui s’est terminée par School’s out, en arborant fièrement le drapeau français.

 

 

 

 


Au programme de cette soirée :

01. School’s Out
02. No More Mr. Nice Guy
03. 18
04. Wicked Young Man
05. Dwight Fry
07. Guilty
08. Cold Ethyl
09. Poison
10. From The Inside
11. Nurse Rosetta
12. Be My Lover
13. Women Never Cry
14. Black Widow
15. Vengeance Is Mine
16. Diamonds
17. Billion Dollar Babies
18. Killer
19. I Love The Dead
20. Frankenstein
21. Wheels
22. Elected
23. School’s Out


Nous tenons à remercier l’organisateur de l’événement sur Marseille : ADAM CONCERTS qui nous a permis d’assister à cette soirée et de vous offrir ce compte-rendu… Merci également à Greg pour le matos qui a servi à faire ces photos… Et pour finir un lien vers de nombreuses photos de l’événement.


Concert Alice Cooper 20 novembre 2010 Marseille

 



zast