CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

X-Men: Apocalypse : le test blu-ray

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: , ,
 
Pays:
 
Durée: 144 min
 
Date de sortie: 18/05/2016 (salle) - 19/09/2016 (vidéo)
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 19 septembre 2016 by

 
Full Article
 
 

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale.

Avis de Fabien

La saga X-Men régénérée de manière efficace avec X-Men le commencement en 2011 met, dans ce nouvel opus X-Men: Apocalypse, les mutants Marvel face à un mutant antique réveillé dans les 80’s pour le malheur de l’humanité.

Le premier épisode de la nouvelle trilogie, X-Men le commencement, avait su brillamment relancer la franchise avec un sympathique côté pop, espionnage (une intrigue située dans les 60’s pendant la crise des missiles de Cuba) et une grande attention portée aux  personnages iconiques dont la jeunesse était dévoilée; le suivant Days of future past avait séduit grâce à un script malin à base de voyage dans le temps qui faisait se croiser le casting de la première trilogie (Stewart, McKellen) et les nouveaux venus (Fassbender, McAvoy, Lawrence). Cette nouvelle aventure X-Men: Apocalypse, comme son nom l’indique, promet du grand spectacle, avec une volonté de dépassement par rapport aux précédentes, en terme de destructions massives, affrontements dantesques grâce à des sfx toujours plus perfectionnés.

Dans cette recherche effrénée d’images apocalyptiques inédites et de combats  super-héroïques pour dépasser ses propres exploits ou les concurrents (DC par exemple), le film ne convainc pas vraiment : si la bataille finale est bien conçue, le prologue situé dans l’Egypte antique (référence à La Momie) est une bouillie visuelle gorgé d’effets numériques assez laids, le look du grand méchant n’est pas très inspiré quand la  séquence d’action au ralenti avec Quicksilver est certes fun mais témoigne d’une certaine paresse étant une variation étendue de la séquence de la cuisine du précédent opus. In fine, sur le plan esthétique comme scénaristique, X-Men-Apocalypse est en retrait par rapport aux chapitres précédents de la nouvelle trilogie.

De plus la multiplicité des personnages secondaires (Tye Sheridan et Sophie Turner tirent leur épingle du jeu en Cyclope et Jean Grey quand Olivia Munn en Psylocke est sous-exploitée) tend à produire quelques baisses de rythme dans cette nouvelle aventure de 2h20mn.

xmenapocalypsephoto1




Heureusement le duo central Michael Fassbender / James McAvoy est très bon, pourvoyeur d’intensité dramatique. Les deux acteurs sont les solides piliers de ce blockbuster imparfait, avec ses images de synthèse parfois discutables, son trop-plein d’intrigues secondaires. Une des réussites du film est le développement de la mythologie de ces deux intéressants personnages Marvel.

Si X-Men Apocalypse est le moins surprenant et abouti épisode de la nouvelle trilogie, le savoir-faire de Bryan Singer en terme de story-telling, avec un récit alternant de manière habile péripéties, surprises (la rencontre avec Wolverine) et moments d’émotion, lui permet de livrer un produit efficace et plaisant qui devrait ravir les fans de la franchise X-Men.

xmenapocalypsephoto3

Test blu-ray

Technique

L’image au top offre un florilège d’images de synthèse et de couleurs vives. Question sonore c’est également la grosse artillerie avec des effets sonores tonitruants et des ambiances très riches.

Bonus

Ce disque blu-ray Fox propose tout d’abord des scènes coupées, 12 scènes rallongées avec intro de Bryan Singer, dispensables.

La pièce maîtresse de la section des suppléments est Explorer X-Men Apocalyse (64′), un copieux making-of où sont évoqués les personnages, les décors 80’s, les effets spéciaux et la séquence de sauvetage au ralenti avec Quicksilver.

Enfin sont ajoutés à la section des suppléments deux courts modules, Soirée de fin de tournage (5′), souvenirs de tournage en musique et un bétisier (8′).


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)