CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Winter’s Bone

 

 
Overview
 

Genre: ,
 
Durée: 100
 
Date de sortie: 02-03-2011
 
Realisateur: Debra Granik
 
Acteur: Jennifer Lawrence,John Hawkes,Kevin Breznahan
 
Pays: USA
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
4 total ratings

 


0
Posted 22 février 2011 by

 
Full Article
 
 

Ree Dolly a 17 ans. Elle vit seule dans la forêt des Ozarks avec son frère et sa soeur dont elle s’occupe. Quand son père sort de prison et disparaît sans laisser de traces, elle n’a pas d’autre choix que de se lancer à sa recherche sous peine de perdre la maison familiale, utilisée comme caution. Ree va alors se heurter au silence de ceux qui peuplent ces forêts du Missouri. Mais elle n’a qu’une idée en tête : sauver sa famille. A tout prix.



 


 

L’avis de Nikkyta B. :


Ce film américain tourné dans le Missouri, raconte l’histoire d’une jeune fille de 17 ans Ree qui élève sa sœur et son frère mais qui doit aussi gérer sa mère psychologiquement malade.
Nous sommes dans l’Amérique profonde où les familles tentent de survivre à la pauvreté et le trafic de drogue.
C’est à la sortie de prison de son père que Ree voit son quotidien bouleversé. En effet, le père a payé sa caution en cédant les biens familiaux. Si Ree veut éviter l’expropriation, elle doit le retrouver et s’assurer qu’il se présente bien au tribunal.






winters_bone_cap1

 

C’est donc en partant à sa recherche qu’elle se retrouve au coeur de règlements de compte et autres secrets qu’elle ne sait apprivoiser.
Les personnages, nombreux, sont haut en couleur. Cette communauté d’une violence certaine est d’une rare austérité dans leur folie. C’est tellement peu subtil que le film en devient pesant. Le film souffre également de quelques longueurs si bien que le spectateur se lasse trop vite des fins potentielles disposées ici et là qui ternissent l’issue finale.


winters_bone_cap2

 

En revanche, ce dont le spectateur ne peut se lasser, c’est de la performance de la jeune comédienne Jennifer Lauwrence.
Dans ce film où l’on croit les hommes dominant, on se rend vite compte qu’il n’en est rien, et c’est bien grâce à la justesse du jeu de Lawrence.
Quant à l’esthétique du film, on est dans la lignée de Frozen River avec des couleurs froides très picturales.
Le spectateur peut donc se délecter sans conteste de ces grandes étendues de forêt.


winters_bone_cap3




zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)