CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Unborn

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: Unborn
 
Durée: 87
 
Realisateur: David Goyer
 
Acteur: Odette Yustman,Cam Gigandet,Gary Oldman
 
Pays: Etats-Unis
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 20 mars 2009 by

 
Full Article
 
 
Casey Bell n’a jamais pardonné à sa mère de l’avoir abandonnée enfant. Mais quand des événements inexplicables commencent à se produire autours d’elle, elle comprend petit à petit la raison de cet abandon. Hantée par des cauchemars incessants, et traquée par un fantôme sans merci quand elle ne dort pas, son salut viendra de Sendak, un spécialiste du surnaturel, seul apte à mettre fin à son calvaire.
Avec l’aide de Sendak, Casey découvre l’origine du mal dont est victime sa famille et qui remonte à l’Allemagne nazie – une créature capable d’habiter corps et objets et que chaque possession rend plus fort. Pour survivre à cette malédiction, Casey va devoir aller fermer une porte dans l’au-delà, une porte ouverte par un être qui n’a jamais vu le jour.

 

 

 

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf : Voilà un sympathique (si le mot est réellement adéquat dans ce genre de situation) film fantastique qui risque de mettre les nerfs à rude épreuve. Une énième histoire de fantôme, certes, mais cette fois-ci couplée avec de nombreuses références du genre. Mêlant subtilement L’Exorciste et The Grudge en particulier, ce film paraît tout droit sorti des productions japonaises. Même style de mise en scène lente, mais oppressante. Même tension lorsqu’il ne se passe rien. Et même effets surprenants quand on devrait pourtant les attendre. Vous l’aurez compris, si vous aimez vous faire peur profitez-en, il est rare de voir de bons films d’horreur.
Côté trame, c’est assez original et pour une fois les scénaristes se sont creusés la tête pour nous donner un fond somme tout peu banal. Rien de bien réellement novateur mais un script qui prend ses racines là où on ne l’attend pas. De ce coté, c’est assez intéressant. Un peu d’Histoire pour nous faire prendre conscience qu’une partie de la nôtre pourrait être fantastique…
On notera la qualité des maquillages et des effets spéciaux qui l’accompagnent, très flippants eux aussi… Côté interprétation bravo pour le jeune acteur qui ira loin (surtout dans ce rôle). Et la présence d’un grand acteur qui s’est déjà essayé au fantastique par le passé, Gary Oldman (Dracula, Batman, Harry Potter).
Bref, pas mal de choses intéressantes mais pas toujours exploitées à fond. Certaines recopiées honteusement (la scène de l’araignée de L’Exorciste !) mais pour un résultat frissonnant pour notre plus grand plaisir… Alors pourquoi s’en priver ?

 




 

 

Avis de Stéphane :

 

David Goyer (Invisible, blade trinity) nous propose un film d’horreur dans la lignée des Yurei Eiga (film de fantômes Japonais). Dès le départ, le réalisateur essaye de nous faire peur. C’est un jeune garçon qui apparaît et disparaît au grès des séquences. Certains pourront penser à une référence au long métrage The grudge de Takashi Shimizu ou encore à Damien la malédiction finale.
Pourtant le réalisateur américain essaye de nous faire croire à ses images en utilisant des effets de surprise afin de nous faire sursauter. Cela fonctionne quelques fois (surtout au début) sur les spectateurs. 

Mais le plus important concerne l’histoire qui donne au fur et à mesure des informations sur la venue de cet esprit. Des flash backs viennent d’ailleurs parsemer Unborn nous montrant même les camps de concentration. Mélangeant des faits rééls (les expériences des allemands sur les jumeaux) et imaginaires, cela donne un aspect très intéressant.

Pourtant même si l’idée de départ aurait pu plaire, le spectateur s’ennuie. On a l’impression d’avoir déjà vu plusieurs fois des scénarios identiques. Même les acteurs ne réussissent pas à améliorer ce long métrage donnant un effet de lassitude, à tel point que lors des morts violentes, le public  n’éprouve rien (ni peur, ni tristesse)…

Ni vraiment mauvais, ni bon, le film est juste moyen et nous laisse finalement en garder un souvenir insipide.

 


zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)