CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Twilight Chapitre 1 fascination

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: Twilight
 
Durée: 130
 
Realisateur: Catherine Hardwicke
 
Acteur: Kristen Stewart,Robert Pattinson,Billy Burke
 
Pays: USA
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 20 mars 2009 by

 
Full Article
 
 

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l’Etat de Washington, pour vivre avec son père. Elle s’attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d’une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l’un d’eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

 

Ce DVD Zone 1 (édition simple ou double) et le Blu-ray (Zone A) sont disponible schez notre partenaire Cinebox.

 

 

 

 

Format: LTBX 16/9 2.40
Langues: ENG 5.1/FRA 5.1
Sous-titres:

FRA/cc

 

Scènes supprimées
Commentaires audio du réalisateur
Making of

 

Avis de Rachel :

 

Ce film n’est en aucun cas un film d’épouvante bien que traitant de vampires. Il s’agit en fait d’une œuvre poétique sur l’amour entre deux personnes que tout oppose et constitue le 1er volet de la saga créée par la romancière Stephenie Meyers. Twilight : Fascination a été vendu à plus de 18 millions d’exemplaires dans 35 pays. 

A l’instar de Roméo et Juliette qui devait faire front contre leur familles respectives pour vivre leur amour, Bella et Edward venant de deux mondes totalement différents se cherchent puis finissent pas se trouver. La dangereuse attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre a tout d’abord un côté répulsif dû à la peur puis ils s’apprivoisent jusqu’à se rechercher et vouloir toujours être ensemble.
Le jeu des deux protagonistes Kirsten Stewart (Bella) et Robert Pattinson (Edward) fait pour beaucoup dans l’alchimie et la tension que l’on ressent entre les personnages. D’ailleurs ils ont été choisis pour leur attirance naturelle et leur alchimie qui est ressortie lors du casting.

 

  
Si on prend ce film comme un film romantique, d’amour d’adolescents, on en peut être que subjugué par ce qui se dégage de ces jeunes acteurs et par l’ambiance baroque du film. Toute cette obscurité, cette opacité des couleurs, ce brouillard latent qui submerge la petite ville de Forks dégage une atmosphère particulière.

D’ailleurs les vampires dans le film sont séparés en deux clans : ceux qui s’intègrent avec les humains et qui mangent des substituts de sang et ceux qui conservent leur nature bestiale en attaquant les hommes. Il y a donc des ‘gentils’ et des ‘méchants’ chez les vampires aussi ; les deux s’opposant dans un combat acharné pour sauver Bella.

 




 

Le thème de vampire sert ici de métaphore, de moyen pour véhiculer le thème de l’amour, du désir chez les adolescents.
D’ailleurs la romancière prend un risque en changeant le mythe du vampire. En effet, ici ils ne dormant pas dans un cercueil mais ont une chambre dans laquelle ils ne dorment pas. Ils n’ont donc pas de lit car leur métabolisme est tel qu’ils n’ont pas l’utilité de dormir.
Leurs habits sont aussi identiques à ceux des hommes afin de se fondre parmi eux. Même s’ils sont grégaires, ils recherchent l’anonymat en se fondant parmi les hommes.

 

Ce film est donc intéressant dans la démarche menée conjointement par la réalisatrice et la romancière pour comprendre les adolescents, leurs désirs et leurs besoins. Il se dégage une atmosphère particulière qui glace le spectateur sur place. Ce dernier ne quittera pas son siège avant le générique de fin, pris dans les tourments de Bella et Edward.
Les autres, les sceptiques, fans de films de vampires purs et durs seront déçus par cette belle histoire d’amour poétique.

Ce DVD propose une belle image avec une colorimétrie différente selon les périodes de la journée. Aucun défaut n’est à constater. Pour la piste sonore en VO, elle utilise avec parcimonie les différentes enceintes (donc sans en abuser).

Les Bonus sont en VO non sous titrés malheureusement. Sur le premier DVD, ce sont 3 clips (Muse, Paramore Linkin Park), les commentaires audio et des scènes étendues qui sont présentes. Pour ma part cela n’a pas apporté de grand interêt.

Sur le second DVD, on peut retrouver des documentaires, scènes supprimées et un reportage sur le comic-con. C’est bien entendu vers ce second DVD que les fans se retrouveront.

Les visuels des menus et des bonus sont à la fin de nos avis. 

 

 

Avis de Matt pour CineAlliance :

Le thème  des vampires est redevenu à la mode en ce moment. Avec Morse ou la série True blood actuellement diffusée, un nouvel outsider est arrivé … Il s’agit de Twilight tiré des romans de Stephenie Meyer.
Ces 3 films d’ailleurs traitent du même sujet, de l’amour entre un vampire et un mortel.

Contrairement à la série True Blood par exemple, cette histoire d’amour entre un vampire et une mortelle est destinée aux adolescents. On peut même l’affirmer que le premier public visé se trouve être la gente féminine. La ressemblance avec des séries comme Beverly Hills 90210 est assez frappante car elle touche le même public …

 

 
Loin des traditionnelles histoires de vampires, le mythe est revu et corrigé. Oubliez ces vampires qui brulent au soleil par exemple. Ceux de Twilight marchent comme vous et moi en plein soleil tout en formant une petite communauté. 

Pourtant le cœur du vampire et de la belle sont tout les deux transpercés par la flèche de Cupidon qui leur donne l’amour inter espèce. Cette approche est très bien rendue par les regards que se jettent les deux adolescents dès le début du long métrage. Les deux acteurs principaux y sont pour beaucoup dans cette séduction. En effet Kristen Stewart et Robert Pattinson rendent cela possible de part leur physique.
Mais peuvent-ils vraiment s’aimer alors que tout les oppose ? Cette question est bien entendue expliquée dans le long métrage.

 

Au niveau des scènes d’horreurs, celles-ci sont vraiment mises en retrait car là n’est pas le but de Twilight ni du public visé … C’est donc un adieu aux frissons que nous aurions aimé ressentir…Les scènes d’action sont donc secondaires et le réalisateur montre plutôt les relations humains/vampires …

N’ayant pas lu les romans de Stephenie Meyer, je ne pourrai faire de comparaison entre les deux. Le film est assez intéressant à plusieurs points de vus sans être exceptionnel. C’est donc un long métrage que vous pourrez voir sans problème. Dans tous les cas, le film donne envie de lire le livre …

 

Les Menus :

 DVD 1

 
Clip de Muse
 
 
Clip de Paramore
 
 
Clip de Linkin Park
 
 
Scènes prolongées 
 
 
 
DVD 2
 
 
Scènes supprimées
 
 
Documentaires
 
 
Comic-Con
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)