CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

The Machine girl

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: Kataude mashin gâru
 
Durée: 96
 
Realisateur: Noboru Iguchi
 
Acteur: Asami,Minase Yashiro,Demo Tanaka
 
Pays: Japon
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 24 février 2009 by

 
Full Article
 
 
La vie d’une jeune fille bascule le jour où un groupe de yakuzas massacre sa famille et la torture en lui coupant le bras gauche. Décidée à se venger, elle se construit alors une mitraillette en guise de prothèse.
 

 Film présenté au dernier week-end de la peur….

 




L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :  Voici une découverte qui risque encore de faire parler d’elle. Comme dans bon nombre de films japonais actuels, on se retrouve une fois de plus dans un action-movie fantastique. La première scène donne le ton ! Effusion de sang, membres coupés, ça gicle et plutôt bien ! Bon on comprend tout de suite qu’on est loin des aventures de  Charles Ingalls et de sa petite maison. Du grand n’importe quoi extrêmement jouissif qui devrait faire fureur dans les festivals européens. Cadrage audacieux et gore à tout va, voilà ce que l’on aime (ou que l’on déteste). Pas de demi-mesure, c’est de la pure folie pendant plus d’une heure trente. Tout, du début à la fin est marqué par les plus grands films. On voit donc des références à VERSUS de Kitamura, CUBE, HELLRAISER (la partie comment faire PINEHEAD ;)), MASSACRE A LA TRONCONNEUSE, PLANETE TERROR, CRYING FREEMAN  et même, pour les plus érudits, à la fameuse GUILLOTINE VOLANTE qui a su séduire Quentin Tarantino. Je suis sûr qu’il a déjà vu The machine girl également et qu’il est fan ! Bon, le sang est donc au rendez-vous, mais les combats aussi, ils n’ont pas été oubliés. Fights contre des yakuzas, des ninjas, avec toutes les armes et les règles que cela implique (shurikens en 3D). Voilà, on suit donc l’évolution de cette jeune midinette japonaise qui va se transformer rapidement en machine à tuer sans pitié. Un vieux proverbe Klingon dit que la vengeance est un plat qui se mange froid, la belle Ami va vous prouver que l’on peut le déguster très chaud aussi. Et en parlant de froid, faites-vous un dernier sushi-bar avant de voir le film, vous n’aurez plus envie d’en manger après !

Bon, que dire de plus : action, gore, torture, nécrophilie, guillotine volante et même… soutien-gorge de forage (he oui)…. Que vous faut-il encore ?? Des personnages totalement déjantés à souhait ? Oui, on les a aussi. On verra également la fabrication artisanale d’une mitraillette par un petit garagiste local, un moment exceptionnel ! Ce film va donc très loin et nous donne également un cours de biologie : effectivement, je ne savais pas que le corps de l’être humain pouvait contenir une centaine de litres de sang sous pression. Cours au cours duquel on apprendra également que l’urine est un excellent conducteur électrique…. Mais je vous laisse voir pour juger: je ne saurais que vous conseiller de trouver ce film dans un festival près de chez vous, il est incontournable.

 


zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)