CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Test Jeu : Rayman Legends

 

 
Overview
 

Note
 
 
 
 
 


User Rating
26 total ratings

 


0
Posted 19 décembre 2013 by

 
Full Article
 
 

Après un passage à vide qui l’a vu se mettre en retrait au profit des Lapins Crétins, Rayman a fait un retour en grâce il y a deux ans par l’intermédiaire de Rayman Origins. Secondé par une réalisation au top et un goût de la baffe qui a engendré beaucoup de folles soirées entre amis, le héros de Michel Ancel a pu ainsi regagner le cœur des fans et s’offrir un second volet dans Rayman Legends, sorti cet été. Noël approchant, voilà l’occasion d’une petite séance de rattrapage.

Inutile de faire durer le suspense (surtout après tout ce temps), Rayman Legends est un pur bijou, poussant encore plus loin les qualités de son ainé, qui avait déjà mis la barre très haut Des qualités qui commencent par son gameplay simple (on avance, on saute, on plane, on frappe…), mais qui permettra toutes les folies. Des folies qui touchent également la conception des niveaux du jeu, à tel point que l’un et l’autre se retrouvent liés à un point qu’on n’avait pas vu venir. Ceux qui s’attendaient à un banal jeu de plates-formes en seront pour leurs frais. Ici, les personnages évoluent sur plusieurs plans, les décors s’effondrent ou s’envolent, les monstres doivent être chatouillés pour libérer le passage, et les ennemis apparaissent au rythme de musiques endiablées qui renvoient Guitar Hero dans les cordes (haha !). Sans compter les Boss de fin de chapitre ou un mini-jeu dédié aux fans de foot qui justifierait presque à lui seul l’achat… On en dira pas davantage pour préserver la surprise, mais entre ça et une durée de vie qui frise la douzaine d’heures hors rejouabilité, autant vous prévenir : ça va déconner sévère, seul et surtout à plusieurs.

rayman-legends-005[1]

Car non content d’être l’un des meilleurs jeux de plates-formes de cette génération de consoles (et de la prochaine, le jeu étant annoncé sur next-gen), Rayman Legends en est également l’un des meilleurs jeux multijoueurs. Le genre que l’on ressort dans une soirée entre amis pour booster les troupes et tenir jusqu’aux premières lueurs de l’aube à grands renforts de baffes dans la mouille. En effet, la coopération a beau être mise en avant sur le papier, c’est une toute autre histoire dans la pratique, notamment grâce à la possibilité des joueurs de se frapper entre eux. Aussi délirante que dans Origins, cette possibilité amène ainsi une infinité de coups tordus entre les joueurs. Inutile donc de préciser que plus ces derniers seront vicieux, plus la partie aura de chance de partir en vrille façon « paradis de la baffe ». Et pour les plus sages qui parviendraient à contenir leurs bas instincts et à collaborer, les niveaux possèderont assez de challenge pour vous occuper pendant de longues heures, surtout si vous voulez finir le jeu à 100%. Sans compter la présence de Murphy, acolyte indépendant et contrôlable à tour de rôle qui aura la charge de dégager la voie ou de permettre l’accès à des zones secrètes. Bref, côté plaisir de jeu, vous l’aurez compris, c’est que du bon.





122332[1]

Et du très bon, il y en a aussi dans la direction artistique. Secondé par l’excellent moteur UbiArt Framework, Rayman Legends est un vrai bonheur pour les yeux avec ses graphismes façon dessin animé ultra-léchés et ses décors dignes des meilleurs Disney à l’ancienne. L’introduction du jeu (doublée par la VF de Morgan Freeman) en donnerait presque  l’impression qu’on a affaire à un dessin animé old-school – sans 3D ou CGI tape-à-l’œil, s’entend. De même, la direction sonore des bruitages et musiques reste dans la droite lignée de Origins : complètement délirante ! Sans compter les « remix » destinés aux niveaux musicaux qui risquent bien de vous achever les zygomatiques.

1369938139-rayman-legends-2[1]

Poussant encore plus loin les qualités et les délires de Origins, Rayman Legends se révèle un vrai chef d’œuvre du genre. Un de ceux capables de vous captiver des heures durant ou même de rendre à lui seul mémorable une simple soirée entre amis. Le jeu étant sorti sur toutes les consoles de salon actuelles et prévus sur next-gen dès février prochain, vous n’avez aucune excuse pour passer à côté !

Jeu testé sur Xbox 360. Disponible sur 360, PS3, Wii-U, Vita et PC. Disponible en Février 2014 sur PS4 et Xbox One.

En bonus, la vidéo de la MasterClass de Michel Ancel, créateur de Rayman, organisée par nos confrères de Jeux Vidéo Magazine en Décembre 2013.


NicoH

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)