CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Star Trek Sans limites

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Titre Original: Star Trek Beyond
 
Durée: 123 min
 
Date de sortie: 17/08/2016
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 6 septembre 2016 by

 
Full Article
 
 

Une aventure toujours plus épique de l’USS Enterprise et de son audacieux équipage. L’équipe explore les confins inexplorés de l’espace, faisant face chacun, comme la Fédération toute entière, à une nouvelle menace.

Avis de Manu

Les bases étant posées depuis deux films, il était difficile de ne pas voir défiler sur les toiles des salles obscures un troisième chapitre, à la vue du succès des deux premiers Star Trek.




Nous sommes donc en terrain connu, effets spéciaux de très grande qualité, histoire solide (du moins dans sa première moitié) et ensemble d’un casting efficace à défaut d’être charismatique. Il faudra cependant aimer le genre science-fiction pour voir dans Star Trek Sans Limites autre chose qu’un épisode version longue de la série  et ce aux moyens bien plus démesurés. En outre, le film durant sa première moitié promet bien plus que ce vers quoi il tend au fur et à mesure que les minutes s’écoulent. En découle un manque de rythme criant et un film qui semble verser dans la facilité entre les mains de Justin Lin (réalisateur sans âme mais bon « faiseur » que les studios affectionnent). Mais Star Trek Sans Limites garde son empreinte sympathique, d’une équipée familiale à la découverte de l’univers, c’est donc avec un total respect de la franchise que le film voit le jour mais d’une saveur un peu plus en retenue que les deux précédents films.

null

Les fans devraient s’y retrouver (l’humour y est un peu plus présent), les autres passeront un agréable moment devant un film qui ne prend aucun risque pour réussir son pari, faire un maximum d’entrées grâce à une franchise au succès déjà bien « empr(ei)nté », mais avec un réel manque d’émotions et de notions d’aventure, enjeu pourtant principal du film.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)