CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Slumdog Millionaire

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: Slumdog Millionaire
 
Durée: 120
 
Realisateur: Danny Boyle
 
Acteur: Dev Patel,Mia Drake,Freida Pinto
 
Pays: Angleterre/Etats-Unis
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
3 total ratings

 


0
Posted 25 avril 2009 by

 
Full Article
 
 

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission Qui veut gagner des millions ? Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie.
Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue.
Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.

 

Le DVD Zone 1 et le blu-ray zone A sont disponibles chez notre partenaire Cinebox.

 

 

 DVD :

Format: LTBX 16/9 2.35
Langues: ENG 5.1/FRA Surround
Sous-titres: ENG/FRA/ESP

Making of
Commentaires audio du réalisateur
12 Scènes supprimées
5 bandes-annonces 

 

Blu-ray :

 

Format: LTBX 16/9 2.35
Zone: A
Langues: ENG 5.1 DTS/FRA 5.1
Sous-titres:

ENG/ESP/FRA partiellement

 

Commentaires audio du réalisateur
Making of
Les Coulisses
Scènes supprimées
Clips Vidéo
Court-métrage exclusif
Copie digitale 

 

Avis de Rachel sur le DVD :

Dans Slumdog Millionaire, le réalisateur Danny Boyle nous embarque dans un voyage en Inde où des milliers de personnes vivent tant bien que mal dans des taudis, des bidonvilles, tandis que d’autres vivent dans l’opulence. Aucun autre pays n’a autant de diversité que l’Inde avec ses castes.
 

Le réalisateur a choisi d’adapter un roman indien de Vikas Swarup intitulé ‘Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devient milliardaire’.
La célèbre émission présentée par notre Jean-Pierre Foucault national Qui veut gagner des millions ? existe aussi en Inde comme dans de nombreux autres pays où elle a été adaptée. Dans le film on suit Jamal, un jeune homme musulman issu des bas-fonds de Mumbai qui joue au célèbre jeu télévisé et qui est sur le point de gagner la plus grosse somme jamais gagnée à ce jeu.

Tout le film nous montre comment un tel jeune homme, en fonction de la vie qu’il a eu, a réussi à répondre correctement aux questions du jeu à la surprise générale.

3 périodes de sa vie se distinguent particulièrement :
– l’enfance lorsque Jamal a environ 7 ans lorsqu’il habite avec sa mère et son frère dans un bidonville
– l’adolescence : Jamal a environ 13 ans. Il recherche activement Latika son amour de jeunesse et devient même guide touristique au Taj Mahal.
– l’âge adulte : Il retrouve Latika puis la perd à nouveau. Il perd également son frère qui suit une mauvaise voie.

Le film a fait beaucoup de bruit, notamment en Inde car les indiens ont été choqués d’être appelés ‘slumdog’, ce qui veut dire ‘chiens de bidonville’ qu’ils considèrent comme une insulte. 
Nominé plusieurs fois aux oscars, le film a obtenu 8 récompenses, bien méritées dont celle du meilleur film et meilleur réalisateur. Il a également reçu de nombreux prix et distinctions dans d’autres festivals ou cérémonies.

 

 

 
Emouvant, ce film montre comment un gamin malin issu d’une famille pauvre a réussi à devenir millionnaire tout en respectant toujours une ligne de conduite et en restant dans le droit chemin. Sa force de caractère et sa détermination inégalable font de lui quelqu’un sur qui l’on peut compter.

Le sujet du film est poignant. Sans tomber dans le mélodrame, Boyle réussit à nous emmener dans un univers qui est aux antipodes du nôtre, là où la corruption est garante de sureté et là où la misère est le quotidien de nombreuses familles.
Les deux acteurs indiens Dev Patel et Freida Pinto pour qui nous voyons les débuts au cinéma s’en sortent très bien et ce film leur ouvrent d’ailleurs  des portes.

 

 

 
Le spectateur se sent directement impliqué dans cette histoire car il connait le jeu Qui veut gagner des millions ? par cœur. En effet, ce jeu fait partie de notre patrimoine culturel, si ce n’est de notre quotidien. Donc lorsque l’on voit un gamin des rues, presque analphabète s’en sortir mieux que des médecins, des avocats, des lettrés, on se dit que nous sommes devant un conte de fée. Et pourtant ce conte de fée a des allures de cauchemar.

Bref, un film qu’il ne faut absolument pas rater.

 
Au niveau de l’image, celle ci permet de retrouver l’atmosphère des bidonvilles … Les couleurs sont superbes et aucun défaut n’est visible. Pour les pistes sonores, celles ci ne sont pas exceptionnelles et utilisent principalement les enceintes centrales.
 

 

 




L’avis de Fabien

 

Après son brillant film de S-F Sunshine, l’éclectique Danny Boyle (Trainspotting, La plage, 28 jours plus tard) est de retour avec surprise, l’adaptation d’un d’un roman indien de Vikas Swarup « Les Fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devient milliardaire ».

 

 

Après un long séjour en Inde de plusieurs mois pour repérer les lieux et trouver son casting, le réalisateur britannique a tourné entièrement en décors naturels dans ces bidonvilles (slums) où les équipes occidentales ne s’aventurent jamais. Pour capter la vie qui grouille dans ces lieux pauvres les techniciens ont utilisé le dernier cri en petite caméra numérique comme la Canoncam, un appareil photo capable de prendre 12 images par seconde.

 

On retrouve dans ce conte à la Dickens transposé à Bollywood l’indéniable sens visuel de Boyle. Dès l’ouverture sa caméra bondissante colle aux basques de son jeune héros pourchassé par la police dans le dédale d’un bidonville et enregistre les couleurs saturées (beau travail du chef op Anthony Dod Mantle), l’agitation permanente des habitants, l’incroyable énergie comme la misère qui se dégage de cette Inde contrastée bien loin de la représentation exotique de carte postale que renvoyait récemment le dernier film de Wes Anderson A bord du Darjeeling Limited centré, il est vrai, sur le point de vue d’Occidentaux en visite.

 

S’appuyant sur le formidable talent d’ acteurs locaux, professionnels (Dev Patel et Anil Kapoor sont des stars dans leur pays) comme novices (les plus jeunes sont d’un naturel bouleversant), Boyle raconte, sur un rythme échevelé en accord avec l’énergie de l’Inde du XXI ème siècle, le parcours incroyable, chargé en péripéties et situations dramatiques, d’un jeune garçon des bidonvilles aux plateaux de télé.

Son scénario repose sur un schéma narratif que d’aucuns jugeront simpliste et répétitif consistant en une succession de question/flashback. Accusé de tricherie, Jamal subit, avant la finale, un interrogatoire policier tendu où il associera sa connaissance des réponses aux souvenirs de son enfance agitée. Mais les personnages sont si attachants et chaque histoire si riche sur le plan dramatique et visuel que cette ossature scénaristique un peu rigide est vite acceptée.

 

 

En dosant habilement un style percutant avec les attributs du film Bollywood (orgie de couleurs, romance mélodramatique, situations picaresques…) Boyle livre un film passionnant entre comédie, drame et action, virevoltant, plein d’émotions mais jamais racoleur, ni misérabiliste en relatant les contradictions d’un pays en pleine mutation où les très pauvres côtoient les très riches (voir la scène mémorable de la rencontre entre Jamal et son idole de cinéma) et où un orphelin pauvre se retrouve par amour sur les plateaux de la plus populaire des émissions.

Il se dégage de ce conte romanesque à la fois drôle et tragique, terrifiant et enivrant une énergie communicative et une forte puissance émotionnelle qui en font un candidat sérieux pour les prochains Oscars.

 

Menu du DVD :

 

 

 
 

 


zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)