CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Shazam !

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Titre Original: Shazam!
 
Durée: 132 minutes
 
Date de sortie: 3 avril 2019
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 3 avril 2019 by

 
Full Article
 
 

 

Le jeune Billy Batson se voit doter de pouvoirs par un sorcier nommé Shazam. En disant le mot « SHAZAM », dont chaque lettre lui confère les capacités et pouvoirs de plusieurs héros et figures mythologiques (la sagesse de Salomon , la force d’Hercule, l’endurance d’Atlas, la puissance de Zeus, le courage d’Achille et la vitesse de Mercure), il devient le super-héros capable de protéger Fawcett City.

L’avis de Quentin :

Après la très grande réussite critique et commerciale de Aquaman, le DCEU revient en force dans la course aux super-héros face à Marvel et le futur et inattendu Sony’s MU. Revenant de quelques déconvenues avec ses premières sorties, dont le cataclysmique Justice League, DC se dit sûr de sa nouvelle approche pour  ses héros recouverts de spandex.

DC comics décide de nous présenter un personnage méconnu du grand public sur le vieux continent et reste très discret sur cette nouvelle sortie. Nous pouvons dire au revoir à toutes les publicités qui avaient recouvert nos villes aux couleurs du roi des océans. Cette fois-ci, le géant américain opte pour une stratégie beaucoup plus mystérieuse, presque inexistante. L’écurie héroïque nous avait déjà  joué ce procédé pour la sortie de Justice League, n’augurant de ce fait rien de bon pour le flambant Shazam !.

Le résultat est loin d’être si catastrophique. Shazam ! est un film d’action généreux avec de nombreux rebondissements. Il a l’honneur d’être porté par un casting encore jeune et nouveau pour les spectateurs. Ce facteur permet une identification plus rapide à l’univers et aux personnages, un point fort qui arrive à nous faire accrocher en un rien de temps à l’intrigue du film.

Nous avons le droit à une origin story rafraîchissante ainsi qu’à de véritables moments dramatiques. Les scènes de découverte des différents pouvoirs du super-héros sont très réussies. On s’était tous déjà demandé comment un héros découvre ses pouvoirs, c’est désormais chose faite.




Le film de Sandberg n’hésite pas à mêler le registre dramatique au registre comique tout au long du film. En ce qui concerne, l’ambiance dramatique du long-métrage, elle bénéficie de vraies moments difficiles et déchirants pour les différents protagonistes. Le réalisateur parvient à développer le drame en l’ancrant dans la réalité et cela fonctionne à merveille. La première partie laisse d’ailleurs le quotidien de nos personnages prendre le dessus sur le fantastique et signe les meilleures scènes du film. Sont abordés l’enfance orpheline et les placements en foyer d’accueil sous une lumière peu commune depuis ses dernières années au cinéma.

Cependant, Shazam ! trébuche sur son approche comique indigeste. A force de vouloir faire fonctionner commercialement leur univers, les équipes DC ont voulu se rapprocher de la dynamique familiale des films Marvel, apportant un humour très enfantin et pour la plupart du temps visant un public pré-pubère. Shazam ! va sombrer petit à petit durant sa seconde partie vers un film rébarbatif qui n’a plus d’histoire à conter et n’alternant que blagues et scènes d’action. Un véritable gâchis, tant les premières scènes du film étaient, quant à elles, palpitantes et attirantes.

Le cinéaste est également peu inspiré quant à son univers, le costume du personnage principal en devient une farce, une parodie du genre. On nous présente un univers parallèle d’où proviennent les célestes pouvoirs de Shazam. Cette partie aurait pu créer une identité propre au film. Cependant le réalisateur a préféré emprunter à droite et à gauche dans des univers qui avaient déjà fait leurs preuves. On pense ainsi aux scènes dans la Moria de Le Seigneur Des Anneaux ou bien les dédales du Léviathan de Hellraiser 2 : Les Ecorchés. Shazam ! nous propose bien trop souvent du réchauffé et dans un monde débordant de super-héros, ce dernier arrive avec grandes difficultés à se faire une place.

On ne peut que regretter ce rendez-vous en demi-teinte qui s’annonçait pourtant si réussi durant la première heure qu’elle nous proposait.

Shazam ! avait tout du grand film de super-héros mais a décidé d’utiliser des recettes qui ont su marcher par le passé en partant de l’initiative musicale de Les Gardiens De La Galaxie, jusqu’aux références visuelles des meilleurs films fantastiques actuels. Il n’a pas su imposer sa propre marque, empreinte. Le manque d’identité de l’oeuvre en fait un nouveau film de super-héros parmi tant d’autres. Shazam ! est un divertissement passable qui avait pourtant tout de l’armature des grands films de super-héros.


Quentin Tarantino

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)