CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Shark, le monstre de l’Apocalypse

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , , , , , , ,
 
Genre: , ,
 
Pays: ,
 
Titre Original: Shark: Rosso nell'oceano
 
Durée: 90 min
 
Date de sortie: 1984 (cinéma)
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
4 total ratings

 


0
Posted 23 novembre 2013 by

 
Full Article
 
 

Un corps affreusement mutilé a été retrouvé. Le médecin légiste reste très perplexe face au corps trouvé. En fait bientôt ils vont découvrir qu’ils sont face à un vrai fossile vivant, victime de manipulation génétique. Le monstre est doté de l’intelligence du dauphin, l’agressivité du requin blanc, la force d’une pieuvre géante et obéit aux ordres d’un savant fou…

L’avis de Yanick Ruf :

Sorti en 1984 sous le titre Apocalypse dans l’océan rouge, le distributeur Alexx Productions nous propose aujourd’hui de (re)découvrir ce film de Lamberto Bava pour la première fois en DVD sous le titre Shark, le monstre de l’apocalypse. Une bien bonne nouvelle pour les fans de nanars ! Apres le succès des fameuses dents de la mer, tout le monde s’est mis à faire des films sur les requins, tel La mort au large d’Enzo Castellari. Lamberto, fils du célèbre Mario Bava, avant de se lancer dans les contes fantastiques familiaux (la caverne de la rose d’or) s’est bien entendu essayé au film d’épouvante, domaine dans lequel son père avait excellé avant lui. Rien que le nom de Bava attirait le public ! En 1984, Lamberto décide donc de réaliser son propre film de requin.

shark (1)

Pour cette co-production Italo-française, il se fait un casting international en s’offrant des acteurs américain (certainement pour pousser un peu plus le réalisme de la chose) en plus des européens. Il pousse le vice en se prenant un pseudo et c’est donc John Old Jr. qui est crédité comme réalisateur au générique du film ! Hommage à son père qui lui signait certains de ses films sous le nom John Old… Bon, qu’en est-il du scénario me direz-vous ? Prenez un fossile vivant auquel vous ajoutez de l’ADN de dauphin pour le rendre intelligent, de requin blanc pour le rendre agressif et de …. pieuvre géante pour le rendre…. plus fun certainement ! Car le résultat est réellement fun ! On a droit, avant l’heure, à une sorte de Sharktopus (comme quoi Declan O’Brien n’a rien inventé). Ajoutez à tout cela un tueur psychopathe et un savant fou et le tour est joué! Bon, les maquillages sont bien faits, il faut le reconnaître. Par contre on notera une quasi-absence d’effets spéciaux, ce qui n’est certainement pas plus mal au final vu l’année de réalisation du film. On regrettera juste, comme pour tous les films de l’époque, le peu de visualisation de la bébête, cela bien entendu pour éviter de trop voir les défauts.

shark (2)




Il est clair que comme tout bon film d’horreur des années 80, on a droit à des jeunes filles dénudées. Là où cela devient marrant, c’est qu’on finit par voir plus de sein que de monstre ! Quasiment toutes ces charmantes créatures y passent ! Ceci rend bien entendu le tout encore plus agréable à regarder 😉 Et la cerise sur le gâteau, c’est le doublage français exceptionnel une fois de plus. Là, on va très loin. Il ne faut surtout pas le regarder en Version Originale, la langue de Molière accentue encore plus le coté nanardesque du film. Vous me direz, c’est quasiment pareil pour tous les nanars, car c’est ce qui fait une grande partie de leur intérêt ! Bon, vous l’aurez compris, tout est réuni pour nous faire passer une excellente soirée entre potes. Un immense MERCI à l’éditeur Alexx Productions de nous offrir ce genre de films. Vivement le suivant !

shark (3)

Caractéristiques techniques et bonus :

Un grand BRAVO pour la qualité du film en DVD. Image impeccable en format 1.33 4/3 compatible 16/9. Réellement une excellente surprise de le voir sans grain d’époque ! Vive les restaurations de qualité ! En ce qui concerne l’audio, une piste française et une piste anglaise (pour la vente internationale) sans aucun sous-titre. Et en bonus, on a droit à une présentation de quelques minutes du film par Ecran Bis.

Un DVD complet pour un prix sympa chez Alexx Productions. Voilà donc un éditeur qui souhaite faire connaitre les nanars aux spectateurs français et c’est une bonne chose ! Rappelons que la société a déjà distribué Cruel Jaws de Bruno Mattei (encore dans les bacs car sorti tout récemment) toujours dans le mythe du requin blanc mangeur d’hommes, et sortira sous peu L’invasion des araignées géantes (que l’on attend impatiemment). Une belle collection en perspective !

shark (4)


Yanick Ruf

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)