CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Serbis

 

 
Overview
 

Genre: ,
 
Titre Original: Serbis
 
Durée: 93
 
Date de sortie: 12-11-2008 (cinéma), 06-05-2009 (DVD)
 
Realisateur: Brillante Mendoza
 
Acteur: Gina Pareño,Jaclyn Jose,Julio Diaz
 
Pays: Philippines
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 28 février 2011 by

 
Full Article
 
 

Au coeur d’Angeles, aux Philippines, la famille Pineda a élu domicile dans un vieux cinéma qu’elle exploite et qui projette des films érotiques des années 70. Alors que tous les personnages vaquent à leurs occupations quotidiennes, on découvre peu à peu leurs penchants, et les difficultés auxquelles ils se heurtent, qu’elles soient d’ordre relationnel, économique ou sexuel. En prise avec leurs démons intérieurs, tous les membres de cette famille ferment les yeux sur le business qui fleurit au sein même du cinéma : celui de la prostitution.

 

 

Film présenté au 17ème Festival International des Cinémas d’Asie (FICA) de Vesoul (8-15 février 2011)

 

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf:

 

Comment vivent les classes moyennes aux Philippines ? C’est ce qu’à essayé de nous montrer Brillante Mendoza avec son film Serbis (Service). Un petit cinéma familial qui est obligé de s’orienter vers le porno pour pouvoir survivre face aux multiplexes qui raflent toutes les programmations internationales (Merci Bastian). Un point de départ intéressant qui nous montre comment les « services » sont proposés aux spectateurs des cinémas de quartier, bien souvent des « zonards » qui viennent uniquement pour assouvir leurs pulsions sexuelles avec des jeunes gens, hommes et femmes, contre un peu de monnaie.




 


La prostitution est en effet le sujet de ce long métrage tourné comme un documentaire, caméra à l’épaule où le spectateur s’immisce dans la vie privée de cette société qui essaie simplement de survivre dans ce monde…. Attention toutefois, ce n’est pas un film à mettre entre tous les yeux. Enormément de scènes orientées sur le sexe bien entendu, car cela reste tout de même le sujet principal du film. Mais tout cela, même si l’on a l’impression par moment d’assister à un « porno-soft », comporte des passages très hard montrés sans aspect de voyeurisme…

Présenté au festival de Cannes, ce film, comme tout ceux de Mendoza n’arrête pas de faire parler de ce réalisateur montant dans l’histoire du cinéma philippin, et à juste titre ! Un film à découvrir si vous en avez l’occasion.

 

 


zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)