CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Scott Pilgrim contre le Monde

 

 
Overview
 

Genre: , ,
 
Titre Original: Scott Pilgrim vs the world
 
Durée: 113
 
Date de sortie: 01-12-2010
 
Realisateur: Edgar Wright
 
Acteur: Michael Cera,Mary Elizabeth Winstead,Jason Schwartzman
 
Pays: USA
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 28 novembre 2010 by

 
Full Article
 
 
Scott Pilgrim n’a jamais eu de problème à trouver une petite amie, mais s’en débarrasser s’avère plus compliqué. Entre celle qui lui a brisé le cœur – et qui est de retour en ville – et l’adolescente qui lui sert de distraction au moment où Ramona entre dans sa vie – en rollers – l’amour n’a jamais été chose facile. Il va cependant vite réaliser que le nouvel objet de son affection traîne les plus singulières casseroles jamais rencontrées : une infâme ligue d’ex qui contrôlent sa vie amoureuse et sont prêts à tout pour éliminer son nouveau prétendant. À mesure que Scott se rapproche de Ramona, il est confronté à une palette grandissante d’individus patibulaires qui peuplent le passé de sa dulcinée : du mesquin skateur à la rock star végétarienne en passant par une affreuse paire de jumeaux. Et s’il espère séduire l’amour de sa vie, il doit triompher de chacun d’eux avant que la partie soit bel et bien « over ».

 


Spécifications techniques du blu-ray :


LTBX 16×9 (1080P) 1.85
Langages:    FRA 5.1 DTS ENG 5.1 DTS ESP 5.1 DTS HD MA
Sous-titres:    ENG FRA ESP
Durée du film:     113′
Date de sortie:     2010-11-09
Media:    BLURAY
Zone    Toutes zones


Le DVD inclus contient une piste audio et des sous-titres français.


Bonus :


Making Of
You too can be sex Bob-Omb
Music featurette and music videos
Alternative footage
Visual effects
Adult swin
pre-Production footage
And more

 

 

 

 


Avis de Rachel :


Bourré d’effets de surprise le faisant se rapprocher du comic book et jouant à fond la carte geek, le film d’Edgar Wright nous entraine dans l’univers des  jeux videos.  En effet, Scott Pilgrim est un anti-héros tiré des comic book de la série de Bryan Lee O’Malley.

Scott Pilgrim joué par Michael Cera n’a pas tellement le profil du héros ni du beau gosse tombeur de jeunes filles. C’est plutôt un loser en amour qui multiplie les conquêtes et qui s’en débarrasse de façon pas toujours très honorable.






scott1_resize


Lorsqu’il croit trouver la femme de sa vie sous les traits d’une jeune femme ‘caméléon’ en roller, il fonce. C’est là qu’il devient une sorte de super héros multipliant les coups que seul un karateka chevronné pourrait donner. En effet, il doit affronter les 7 ex-maléfiques de Ramona et surtout les vaincre pour ravir le cœur de sa belle. Les scènes de combat et de duel contre les ex-maléfiques sont organisées comme le sont les jeux vidéos avec un game play et un game over à la fin ; chaque coup rapportant un certain nombre de points au vainqueur. D’ailleurs afin que les personnes éloignées de ces univers comprennent ces références, le réalisateur montre au début du long métrage,  une partie d’un jeu de combat avec une jouabilité proche de celle de « Dance Dance Revolution » (pour le système de jeu dynamique avec le tapis de danse).


Notre génération qui a grandi avec les jeux vidéos se reconnaitra dans ce film talentueux et inattendu et y trouvera un intérêt certain ; d’autant plus qu’Edgar Wright s’est attelé à rester le plus fidèle possible au comic book. Il est d’ailleurs très étonnant de voir la fidélité de certaines scènes retranscrites sur l’écran.


scott3_resize


Ramona, jouée par Mary Elizabeth Winstead, incarne le fantasme du geek. Changeant constamment de couleur de cheveux passant du rose au bleu indigo, elle s’émerveille à voir son amoureux transi combattre ses ex petits amis.

On doit à Edgar Wright les films déjantés comme Hot Fuzz ou encore Shaun of the dead donc on lui connait une certaine maitrise dans la transformation de benêts en super héros. D’autre part, dans ce film, nombreux sont les personnages secondaires qui ont un rôle important sur la vie du héros. C’est tout à son avantage de réussir ce pari.


En visionnant le film, on a littéralement l’impression d’être dans une BD avec des effets spéciaux, des onomatopées dignes d’un comic. C’est impressionnant de voir un film live alors qu’au départ nous aurions pensé que seule une transposition en dessin animé aurait pu donner ces mêmes effets. D’une certaine façon, cette histoire de super héros et loser à la fois pourrait s’apparenter au long métrage Kick-ass réalisé par Matthew Vaughn basé sur le comic de Mark Millar.



scott2_resize


L’image du blu-ray est splendide avec des noirs profonds. Le rendu des couleurs que cela soit de jour, de nuit, pendant la tempête de neige reste toujours excellent. Une multitude de détails sera présente. Tandis que la piste sonore VO utilise à bon escient les différentes enceintes.


Drôle et plein de surprises, ce film est la bonne révélation de cette fin d’année 2010. Les fans du film se jetteront sur le comic et vice et versa.

 


zast

 


0 Comments


  1.  
    Anonyme

    Trop bon ce film !




  2.  
    Anonyme

    Oui, je confirme 😆





Leave a Response


(required)