CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Paterson

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Durée: 118 min
 
Date de sortie: 21/12/2016
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
3 total ratings

 


0
Posted 21 décembre 2016 by

 
Full Article
 
 

Paterson vit à Paterson, New Jersey, cette ville des poètes – de William Carlos Williams à Allan Ginsberg aujourd’hui en décrépitude. Chauffeur de bus d’une trentaine d’années, il mène une vie réglée aux côtés de Laura, qui multiplie projets et expériences avec enthousiasme et de Marvin, bouledogue anglais. Chaque jour, Paterson écrit des poèmes sur un carnet secret qui ne le quitte pas…

Film présenté en Compétition au Festival de Cannes 2016

Avis de Fabien (chronique cannoise)




Pour sa dixième sélection cannoise le réalisateur Jim Jarmusch revient avec la chronique du quotidien, somme toute banale, d’un chauffeur de bus trentenaire nommé Paterson dans la ville de Paterson. Nous sommes invités à vivre la semaine de Paterson (Adam Driver), amoureux de poésie et de sa compagne (Golshifteh Farahani) qui a une passion pour la décoration d’intérieur à base de figures géométriques en noir et blanc comme de cupcakes; à ce duo il convient d’adjoindre un bouledoque anglais facétieux (très bon acteur à quatre pattes!).

patersonphoto1

Jarmusch présente « le film comme un antidote à la noirceur et à la lourdeur des films dramatiques et du cinéma d’action ». Il tente de capter, par d’infimes changements et par le principe de répétition dans la narration (le récit est fragmenté en journées) et la récurrence de détails bizarres (apparitions régulières de jumeaux), la poésie du quotidien d’un homme ordinaire qui trouve dans la création littéraire et l’écoute des autres des antidotes à une tranquillité lénifiante.

Dans ce délicat exercice de filmer la quiétude et le bonheur, Jarmusch n’évite pas une certaine torpeur mais son film s’avère in fine plutôt charmant et apaisant, toutefois un peu léger et trop anecdotique pour figurer au palmarès.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)