CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Mission: Impossible – Rogue Nation

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Durée: 135 min
 
Date de sortie: 12/08/2015
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
6 total ratings

 


0
Posted 25 août 2015 by

 
Full Article
 
 

L’équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d’agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust, agent britannique révoquée, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

Avis de Manu

En presque 20 ans, la franchise Mission : Impossible a su tenir le cap et se renouveler avec  plus ou moins de réussite. D’un premier opus en 1996 fidèle à la série, au précédent, Mission : Impossible-Protocole fantôme réalisé par l’énergique Brad Bird, la franchise à un peu tout connu. Le pire étant probablement le chapitre mis en scène par John Woo, aux scènes plus ridicules les unes que les autres. Le ton a évolué, changé, jusqu’à prendre même un ascendant humoristique plutôt bienvenu, parsemé ça et là.

C’est donc au tour de Christopher McQuarrie de proposer sa propre partition. Et quand on sait que le scénariste de The Usual Suspects et réalisateur, entre autres de Jack Reacher, prend les commandes, nous pouvions nous attendre à un solide blockbuster maîtrisé. Encore fallait-il qu’on lui laisse carte blanche. On ne sait pas si c’est vraiment le cas mais toujours est-il que le film par son traitement le film s’affirme comme le meilleur divertissement en salles dans cette période estivale.

Il dépasse même un peu les espérances qu’on peut projeter dans les films hollywoodiens à gros budget de ces dernières années.




Premièrement on respire enfin en se disant que certains savent écrire un scénario, par forcément impérial mais qui tient sur toute la durée du film et qui plus est en respectant à la lettre les codes de la série. A ce titre, au jeu de dupes et des fausses apparences nous sommes très proches du premier film. Bon point et excellente base pour ne pas perdre le spectateur un peu exigeant. Bordé d’humour, à la limite du cartoon, de références aux films précédents, à la série, sans en mettre à toutes les séquences, le film tient vraiment la route sur ce point et semble être le pont idéal entre les anciens chapitres et les nouveaux qui travaillaient déjà un peu sur cet angle. C’est d’ailleurs avec une jolie direction d’acteurs et des comédiens efficaces que les répliques censées faire baisser la tension font mouche. Simon Pegg est parfait dans son rôle quand Tom Cruise assure vraiment comme à son habitude. A 53 ans le comédien n’a rien perdu de son jeu, on peut ne pas apprécier l’homme à l’égo démesuré mais il faut avouer qu’il impacte très joliment encore la pellicule. Et que dire de ses exploits physiques quand ce dernier exécute lui-même ses cascades. Certaines impressionnantes.

Alors oui Christopher McQuarrie n’est pas le maestro de la mise en scène comme un Michael Mann ou John McTiernan peut l’être, mais il maîtrise assez bien une certaine grammaire cinématographique et le sens du découpage pour prouver que c’est un vrai metteur en scène et non un faiseur. Tout est lisible et bien découpé, chose rare ces derniers temps. Des courses poursuites (en moto notamment) aux combats mano a mano  impressionnants (scène en sous-sol) tout respire la scène de bravoure. Cette fluidité, sorte d’engrenage dans la forme et dans le fond du film, contribue à la vraie réussite d’un ensemble et fait de Mission : Impossible – Rogue Nation un des meilleurs épisodes de la franchise, sinon le meilleur.

En réunissant l’essentiel tout en utilisant les ingrédients connus du blockbuster, Christopher McQuarrie prouve que ce n’est probablement pas à la portée de tous de réussir un tel objectif. Rare sont les vainqueurs estivaux dans la catégorie divertissement. Ici, le spectateur pris au jeu d’un rythme effréné ne peut qu’être enjoué d’un spectacle pas forcément original mais parfaitement équilibré dans tous les aspects qui le composent. De la réalisation au jeu de l’ensemble des acteurs en passant par un scénario très solide tout est réuni pour faire un carton plein.

Au final on en redemande, et sur une franchise qui plus est, de plus de 20 ans, c’est plutôt bon signe.

Christopher McQuarrie aux commandes, Tom Cruise en chef de file deviennent probablement les membres de l’équipe la plus sûre pour rendre une suite possible. Chaudement recommandé.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)