CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Maniac (1980)

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , , , ,
 
Genre: ,
 
Pays:
 
Titre Original: Maniac
 
Durée: 87 min
 
Date de sortie: 1980
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
6 total ratings

 


0
Posted 5 janvier 2013 by

 
Full Article
 
 

Un psychopathe sème la mort en ville en scalpant ses victimes pour recréer sa mère abusive décédée plusieurs années auparavant.

L’avis de Yanick « Wolverine » Ruf :

A l’occasion de la sortie du film Maniac réalisé par Franck Khalfoun, j’ai eu envie de revoir le film original, réalisé en 1980 par William Lustig. Ce film étant culte, je me demandais une fois de plus pourquoi il fallait en faire un remake…. Bon, arrêtons de chercher une réponse à cette question qui n’en trouvera bien entendu jamais et concentrons-nous sur ce petit chef d’œuvre du cinéma fantastique. A l’époque, l’histoire était réellement originale. Ce « slasher » est interprété par Joe Spinell (qui produisit également le film) dans le personnage de Frank Zito, un homme troublé, souffrant de schizophrénie qui ne cesse de repenser à sa jeunesse malheureuse. Maltraité par une mère plus attirée par les hommes que par ses devoirs de mère au foyer bienveillante, il voue pour elle une admiration sans faille. Celle-ci va jusqu’à le pousser à tuer de multiples femmes…




maniac_02

Le point fort de l’histoire est bien sûr le « scalpage » des victimes. Très violent au début des années 80, je me souviens que ce film rejoignait Massacre à la tronçonneuse, Zombies, Le crocodile de la mort et bien d’autres encore dans une collection « les films que vous ne verrez jamais à la télévision » en VHS chez René Château si mes souvenirs sont exacts ! On se souvient des scènes cultes telles l’explosion de tête du maquilleur, spécialisé maintenant dans ce genre de films, Tom Savini (qui était déjà responsable des maquillages sur cette réalisation) lors d’un ralenti incroyable avec un gros plan extrêmement jouissif pour les amateurs du genre….. Autre scène importante, la dernière bien entendu, qui nous montre jusqu’à quel point va le délire de Frank.

maniac_03

Ce film a certainement changé le court du cinéma fantastique et Joe Spinell restera pour toujours ce tueur en série qui n’aura malheureusement pas eu l’occasion de faire une suite (et c’est peut être mieux ainsi quand on voit la qualité des multiples franchises…) du fait de sa disparition prématurée en 1989. On notera également la présence dans le film de l’actrice Caroline Munro, James Bond Girl trois ans plus tôt dans L’espion qui m’aimait aux cotés de Roger Moore. Elle représente donc la touche féminine et le fantasme de Zito qui essaie de retrouver sa mère décédée. Les deux femmes sont totalement aux antipodes l’une de l’autre… Un film incroyable au final que l’on se doit de voir avant de tenter le remake. William Lustig, le réalisateur (et acteur dans ce film également, c’est le patron de l’hôtel de passe) nous offre donc de découvrir une réalisation qui restera dans nos mémoires… Incroyable !


Yanick Ruf

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)