CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Lifeforce, l’étoile du mal

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , , , , , , ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Titre Original: Lifeforce
 
Durée: 111 min
 
Date de sortie: 1985 (ciné) / 03 juin 2014 (DVD/BRD)
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
6 total ratings

 


0
Posted 6 août 2014 by

 
Full Article
 
 

A la suite d’une expédition spatiale sur la comète Halley, des vampires de l’espace transforment la plupart des habitants de Londres en morts-vivants. Un survivant de l’expédition et les autorités britanniques tentent de capturer une jeune fille extraterrestre qu’ils jugent responsable de ces terribles événements. 

L’avis de Yanick Ruf : 

Sidonis nous propose cet été de redécouvrir certainement LE meilleur film de Tobe Hooper : Lifeforce, connu en France sous le titre L’étoile du mal. Il s’agit de l’adaptation du roman de Colin Wilson, Les vampires de l’espace.

Ce film date déjà de 1985 et quand on le visionne, on s’en rend tout de suite compte. Il s’agit cette fois-ci d’un blu-ray d’excellente qualité qui nous permet, une fois n’est pas coutume, de voir le film dans sa version intégrale et restaurée de très bonne façon. Et comme toujours, si on regarde le film en version française, on repère les passages rajoutés car ils sont en version originale. Que dire de ces passage ? Plutôt des morceaux de phrases en fait ! Une réplique coupée par-ci par-là, on ne sait pas réellement pourquoi ils ont fait ce découpage à l’époque….

lifeforce 03

Cette histoire de vampire, car c’est bel et bien de cela dont il est question ici, va nous entraîner vers un mystère qui fait frémir l’Homme depuis des siècles : le passage d’une comète près de la Terre est-il dangereux pour l’humanité ? Et quoi de mieux pour faire encore plus frémir que d’utiliser la plus célèbre, la comète de Halley ! Bon, rajoutez à cela une jeune Mathilda May faisant ses débuts au cinéma et pour l’occasion entièrement nue tout au long du film ! Ceci ne gâche rien 😉 Tous les jeunes ados des années 80 se souviendront parfaitement de ce film qui a marqué les mémoires à cette époque ! Pourquoi cela me direz-vous ? Tout simplement car la vampire assoiffée d’énergie humaine utilise son corps pour hypnotiser ses victimes ! A ses côtés, on retrouve un tout jeune Patrick Stewart qui deviendra plus tard le pilote de l’Enterprise dans une des suite de la célèbre série Star Trek : Generations avant d’endosser le cotume du Professeur Xavier dans les films consacrés aux X-Men.




Sinon, mis à part cela, on a droit à une histoire qui se laisse conter, agrémentée d’effets numériques bons pour l’époque (mais moyen de nos jours) et surtout des maquillages excellents. C’est en fait le point fort de ce film. Tobe Hooper a choisi à cette époque de tout mettre dans ces derniers pour réussir son coup, contrairement à son célébrissime Massacre à la tronçonneuse dans lequel on avait plutôt des scènes suggérées… On notera par exemple les très belles transformations des personnages en zombies. En ce qui concerne les décors, on a droit à une pseudo copie du vaisseau d’Alien de Giger pour le vaisseau spatial au début. Clin d’œil ou manque d’inspiration….. qui sait… Pour ce qui est du reste, on a des belles petites maquettes de maisons et de rues à faire exploser. Ça se voit, mais ça ne dénature pas non plus, en fait, ça fait encore plus kitsch ! Et pour coller encore plus avec le mythe des vampires, on finit par un côté très religieux sur la fin du film, mais je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler les spectateurs qui ne connaîtraient pas le film (s’il en reste…)

 lifeforce 02

Caractéristiques techniques et bonus :

Le film est proposé en version intégrale, c’est-à-dire que les scènes coupées ont été rajoutées dans ce montage. Et plutôt que de scènes, on devrait plutôt parler de répliques car il y a des morceaux coupés en plein milieu des scènes elles-mêmes ! Le film est donc présenté en français – 2.0 DTS master audio / anglais – 5.1 DTS-HD master audio. Le tout dans un format 16/9 compatible 4/3, format cinéma respecté 2.35, format BD-50, film en couleurs. Attention, la durée annoncée est de 111 minutes, mais il s’agit bel et bien du Director’s Cut de 116 minutes dans un master « PAL Speed-up » d’où la différence de durée. Un reportage, « Tobe Hooper entre SF et gothique » écrit par Marc Toullec et présenté par Linda Tahir Meriau (2014 – 17’01 »), une galerie photos (1’15 ») et  l’éternelle bande-annonce (1’58 » – VO sans sous-titre) sont bien entendu présents !

 lifeforce 04

Verdict : Vous aimez les film de Toobe Hooper, vous aimez la sf et les histoires de vampires, vous aimez les belles femmes nues ? Ce film ne risque que de vous plaire si vous ne le connaissez pas encore. Pour ce qui est des connaisseurs, sans hésitations, ils se rueront sur ce film qui a marqué les années 80 dans le monde du cinéma fantastique…


Yanick Ruf

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)