CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

L’Exercice de l’Etat

 

 
Overview
 

Genre: ,
 
Durée: 112
 
Date de sortie: 26-10-2011
 
Realisateur: Pierre Schoeller
 
Acteur: Olivier Gourmet,Michel Blanc,Zabou Breitman
 
Pays: France
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
2 total ratings

 


0
Posted 30 octobre 2011 by

 
Full Article
 
 

Le ministre des Transports Bertrand Saint-Jean est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix. Ainsi commence l’odyssée d’un homme d’Etat dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique…
Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre. A quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ?
Jusqu’où tiendront-ils, dans un État qui dévorent ceux qui le servent ?

Film présenté dans la catégorie « Un Certain Regard » au 64ème Festival International de Cannes

 


 

 

 

 

 

L’avis de Fabien

 

Réalisé par Pierre Schoeller, déjà présent dans la section Un certain regard avec Versailles en 2008, L’exercice de l’Etat réussit à rendre captivant le fonctionnement de l’Etat en mettant en scène avec réalisme  des personnages avec des aspérités dont le parcours politique et personnel (sacrifice, compromission, trahison, douleur) est passionnant.





Là, où sur un sujet voisin, La conquête se résume à un concours de sosies enchainant platement les numéros à faire, L’exercice de l’état propose une histoire solide où la présentation des rouages de la politique s’accompagne d’une progression dramatique où la psychologie des personnages est aussi soignée que la mise en scène.


Cette réussite est également à mettre au crédit des acteurs, Oliver Gourmet en tête en Ministre des transports sensible et honnête secondé par un Michel Blanc d’une sobriété exemplaire.


 

 

exercice_etat_cap3



 


zast

 


0 Comments


  1.  
    ta d loi du cine

    Réalisme, oui. Et je suis d’accord avec les « notations psychologiques » (le ministre, tour à tour ému (par la mort), brutal (avec son équipe, ses concurrents), pathétique (solitude, épuisement…). Il est probable que nos ministres, quelle que soit la politique qu’ilsz mènent, ne rigolent pas tous les jours. Mais la principale question, pour nous citoyens-électeurs, est quand même bien là: comment orienter quelque peu la politique qui sera menée…
    (s) ta d loi du cine, « squatter » chez dasola
    http://dasola.canalblog.com/archives/2011/11/03/22524887.html





Leave a Response


(required)