CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

L’étrangleur de Boston

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Titre Original: The Boston Strangler
 
Durée: 116 min
 
Date de sortie: 1968 (cinéma), 17 avril 2013 BR et DVD
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
3 total ratings

 


0
Posted 16 avril 2013 by

 
Full Article
 
 
Boston, au début des années 1960. Deux femmes sont retrouvées étranglées à leur domicile à quelques jours d’intervalle. Au cours des deux années suivantes, plus d’une dizaine d’autres femmes sont assassinées dans des circonstances similaires, distillant un sentiment d’insécurité et une paranoïa sans précédent dans toute la ville. John S. Bottomly est désigné pour prendre l’affaire en main…
 
 

 

L’avis de Yanick Ruf :

Voici une excellente nouvelle que de retrouver un des plus importants films de Richard Fleischer. Une réalisation au casting exceptionnel : Henry Fonda, Tony Curtis et Georges Kennedy. Bon, si le premier n’apparait qu’au bout d’une demi-heure et le second au milieu du film, c’est bel et bien le troisième qui fait la plus grosse part de l’interprétation. Il interprète un flic qui enquête sur un meurtrier en série qui fit trembler la ville de Boston dans les années 60.

C’est donc en se basant sur des faits réels que le réalisateur a orchestré l’histoire.  Une histoire qui va nous tenir en haleine pendant 2 heures, nous faisant en quelque sorte l’avocat du Diable en nous faisant réfléchir sur l’un de ces premiers cas de schizophrénie dénoncé au cinéma. Doit-on finalement croire aux dédoublements de personnalité ? Comment les juger ? Comment les soigner ? Autant de questions que l’on va se poser en voyant comment un homme peut « déraper » et devenir un autre. Outre le casting de choc très efficace, on retiendra également la façon dont tout est tourné. Des écrans splittés en cascades qui s’étirent et rapetissent, nous montrant les scènes sous plusieurs angles différents, un peu comme dans le générique de Mannix (la série hein, pas les préservatifs ;)) à la même époque. Original comme façon de faire. Le pari était risqué car on aurait bien pu trouver cela trop « lourd », mais bizarrement, ça donne un plus à chaque situation.

etrangleur_de_boston_01

Concernant le jeu des acteurs, ces derniers sont à la hauteur de ce qu’ils ont toujours été (ou presque) et l’on n’a donc pas de surprise. Si ce n’est la scène finale d’une force incroyable dans laquelle Tony Curtis nous impressionne dans une composition hors du commun qui révèle à elle seule la puissance et le talent exceptionnel de cet acteur. Un excellent film que l’on se plaira à voir et revoir, surtout dans cette qualité. Un trés grand moment de cinéma et une superbe leçon de comédie!

 




A noter que ce film fit l’objet d’un remake en 2008 !

 etrangleur_de_boston_03

Caractéristiques techniques et bonus :

L’image remasterisée est éblouissante. On y a laissé un léger « grain » pour que l’on n’oublie pas que le film date de quelques dizaines d’années. Mais sinon, c’est un régal pour les yeux ! Le format est bien entendu en 16/9 compatible 4/3. Les bandes sons, que ce soit en version originale sous-titrée comme en version française sont toutes aussi bonnes, si ce n’est que la première est en stéréo et la seconde en mono. Mais on se rend compte ici qu’à l’époque, on savait faire de bons doublages….. Dommage que de nos jours, cette qualité  soit beaucoup plus rare.

 

En ce qui concerne les suppléments (en HD sur le Blu-Ray):

. L’ÉCRAN SCHIZOPHRÈNE : WILLIAM FRIEDKIN À PROPOS DE « L’ÉTRANGLEUR DE BOSTON » (21 mn)
William Friedkin (Le Convoi de la peur) revient sur les faits réels qui ont inspiré L’Étrangleur de Boston et explique comment il s’est lui-même imprégné des techniques novatrices employées par Richard Fleischer dans le film.

. FAUX NEZ, VRAI TUEUR : SOUVENIRS DE « L’ÉTRANGLEUR DE BOSTON » (30 mn)
Retour sur le tournage du film, sa place dans l’oeuvre de Richard Fleischer et la technique avant-gardiste du split-screen. Avec les témoignages de Mark Fleischer (fils de Richard Fleischer), du chef-opérateur Richard H. Kline et de l’actrice Sally Kellerman.

. BANDE-ANNONCE

etrangleur_de_boston_02


Yanick Ruf

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)