CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

La Vengeance De L’Indien : le test DVD

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: ,
 
Genre:
 
Pays:
 
Titre Original: Reprisal !
 
Durée: 74 minutes
 
Date de sortie: 24/10/1956 / Sortie DVD : 25/03/2016
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 3 avril 2016 by

 
Full Article
 
 

À peine arrivé à Kendall, Oklahoma, où il s’établit dans le ranch qu’il vient d’acheter, Frank Madden découvre une ville en pleine effervescence, divisée par le procès des frères Shipley. Coupables du lynchage de deux Indiens, les Shipley sont pourtant acquittés. Des voisins dangereux pour Madden qui, bien que se refusant à prendre parti, fait bientôt d’eux des ennemis mortels. L’un des frères tué, il est immédiatement accusé, jeté en prison. À tous, il continue néanmoins de dissimuler ses origines, mi-indiennes, mi-blanches. Mais, cette fois, pour mieux se battre contre la haine, Madden devra révéler à tous sa véritable identité…

Avis de Quentin

La vengeance de l’indien est un film du très productif George Sherman sorti en 1956. George Sherman étant alors connu comme un réalisateur important dans le registre du western tant son œuvre est conséquente. Le film présenté fait partie de ces productions ayant été oubliées, non pas car elles étaient de mauvaise facture mais plutôt noyées sous le flot gargantuesque de ce type de production dans les années 50, ce dernier n’a alors pas réussi à se forger sa place.

Cependant Sidonis a eu la brillante idée de nous proposer la réédition et la remasterisation de ce long-métrage.

Le film est en cela un véritable appel à la prise de conscience, il ne s’agit pas à l’inverse de ses confrères d’appuyer les stéréotypes. Nous sommes plutôt ici dans leur déconstruction. La production essaie alors de questionner son auditoire afin que certains remettent en cause ce dogme qu’est le rêve américain.

Le film nous situe alors dans une petite ville, en plein far west, on y voit alors la suprématie de la population américaine sur les populations locales, les tribus indiennes. Ces dernières sont alors tournées en ridicule par les américains « nouveaux ». A la suite, de l’assassinat de deux indiens par trois cowboys de la ville, un procès a alors lieu. Procès pointant droit du doigt les responsables que sont nos chers cowboys. Cependant ces derniers seront relâchés et continueront à perpétuer ce type de crime. Jusqu’à ce qu’un justicier local ne se mêle au conflit !

 Reprisal-2

De nombreuses questions sont ainsi dressées. On nous interroge alors sur la nature même de l’autorité de la loi. On y voit une population entière, les indiens, devant se prosterner devant un dogme législatif leur ayant été imposé. Ce dernier allant à l’encontre de leurs propres valeurs. On leur demande alors de respecter des lois, que l’on ne respecte cependant pas envers eux. Il est ainsi démontré la puissance presque fascisante qu’exerce la loi et son utilisation contre des populations telles que les indiens en Amérique.

Le film questionne également le droit des terres. Ainsi, on y voit la population colonisatrice demander aux tribus locales de payer pour avoir la possession de terre qu’ils occupent depuis des temps immémoriaux. Ces derniers ne pouvant  pas les payer du fait qu’ils ne font en aucun cas parti du système monétaire employé par les colonisateurs. Ils ne peuvent donc payer et seront chassés de leur terre ou tués.

Enfin, pour une des première fois, au sein de ce type de registre filmographique, on ne nous présente pas un héros américain qui dans le cas présent défendrait les peuplades indiennes. On y retrouve ainsi un héros métissé des deux origines. Cela pose alors la question de comment la loi s’appliquera à ce dernier en tant que fils de colonisateur ou indien ?




La vengeance de l’indien, Reharsal !, est en cela un western de qualité, il nous amène à nous questionner quant aux origines même de la création des Etats-Unis actuel, ou encore à ces exterminations de masse au nom de la loi. Sidonis a alors eu une excellente initiative en rééditant cette pépite oubliée du cinéma américain. Le western, le vrai, est là et il n’attend pas.

Reprisal-3

Test DVD :

Image 

Cette édition DVD est proposée en 16/9 avec une image tout à fait convenable et parfois même très réussie au niveau de la restauration de l’image pour un film datant des années 50. L’image est claire et rien ne vient perturber le visionnage du de l’œuvre. Cependant, quel dommage que ce dernier ne bénéficie pas d’une édition blu-ray qui aurait certainement été extraordinaire. Ne boudons cependant pas cette édition DVD qui est d’excellente facture.

Son

Le son est également très bien rendu autant sur la VF que la VO. De plus, cette VO rappellera les doublages des années 50, très plaisant.

Le fond sonore est également bien réparti et nous ne sommes jamais pris au dépourvu par une bande originale trop puissante par rapport au niveau sonore des voix. On peut alors amplement profiter de tout ce qui nous est proposé. C’est en cela une édition très honnête.

Bonus 

Comme à son habitude, Sidonis, nous présente alors en bonus une présentation par un grand nom du cinéma français de ces œuvres. Dans l’édition présente, Bertrand Tavernier, nous présente donc La vengeance de l’indien de manière relativement complète tout en re-contextualisant l’œuvre permettant ainsi au spectateur de mieux comprendre cette dernière.


Quentin Tarantino

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)