CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

La prison des sévices

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: The big bird cage
 
Durée: 88
 
Realisateur: Jack Hill
 
Acteur: Pam Grier,Anitra Ford,Candice Roman
 
Pays: USA / Philippines
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
3 total ratings

 


0
Posted 16 septembre 2008 by

 
Full Article
 
 




Emprisonnée dans un camp Philippin situé en pleine jungle, Terry va devoir apprendre la terrible loi de la vie des « prisons de femmes ». Pour tenter d’échapper à cet enfer, elle devra faire alliance avec des rebelles révolutionnaires.

L’avis d’Umungus:
Les films de femmes en prison est un classique des films d’exploitation de cette époque. Dans The Big Bird Cage, on retrouve les brimades des gardiens, les combats entre détenues et autre scène de douches habituels. Mais cette production made in Roger Corman est malgré tout bien différente des autres du genre.
Tout d’abord, l’action ne se déroule pas à proprement parler dans une prison mais dans un camp de travail. La différence est minime certes mais il convient de le préciser. Dans ce camps, les détenues extraient le sucre de la canne à sucre dans un grand moulin qui ressemble vaguement à une cage, la « grande cage aux oiseaux ».

La cage aux oiseaux
La grande cage aux oiseaux

De plus, les femmes ne sont pas en cellules mais une douzaine dans de petites huttes en bambou dont il serait à première vue très facile de s’échapper, le camp n’étant d’ailleurs même pas clôturé. Elles jouissent donc d’une « liberté » relative, mais l’hostilité de la jungle philippine environnante et l’armada de chiens de garde lâchés durant la nuit sont sensés rendre vaine toute tentative d’évasion.

Bungalow
Les « horribles » conditions de détention
Autre différence notoire, ce sont des gardiens et non des gardiennes qui sont en charge de la surveillance des détenues. Les aficionados du genre se rappelleront sans doute de Pam Grier en matronne sadique dans Women in cages (également disponible dans la collection « Femmes en cage » chez Bach Films). Ici, l’égérie de la Blacksploitation joue cette fois le rôle d’une révolutionnaire, Blossom, qui fera le nécessaire pour se faire interner dans le but de provoquer une mutinerie et ainsi libérer les prisonnières.

Pam Grier en forme(s)
Pam Grier en forme(s)

Il ne faut pas non plus s’attendre à des scènes chocs. De ce côté, The Big Bird Cage est assez décevant. Effectivement, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent hormis une scène où une fille se fait broyer les mains dans les rouages du moulin et une autre de pendaison par les cheveux.

Pendaison par les cheveux
La punition pour les fuyardes

Mais ce qui différencie incontestablement ce film de ses congénères est l’humour omniprésent. Cela commence par les gardiens qui sont (apparemment) tous homosexuels. Mais on peut imaginer qu’il s’agisse d’un critère d’embauche… Ce qui donne une scène de douches assez ahurissante où les filles font du gringue à leurs geôliers qui restent de marbre. D’ailleurs, celles-ci semblent souffrir d’un sacré manque à ce niveau!
Je te vois venir ami lecteur… Tu te demande si cette prison embauche?
Et bien oui! Les gardiens ayant eu du mal à contenir une mutinerie, le directeur du camp décide d’étoffer leurs rangs. Cela tombe bien car l’un des hommes fait la rencontre de Django, le chef des révolutionnaires et petit ami de Blossom, qui joue à l’homosexuel pour approcher les gardiens et ainsi infiltrer le camp.

Sid Haig en homosexuel
Sid Haig se la joue femme fatale
 
Les gardiens sont d’ailleurs de sacrés farceurs et de petits coquins puisqu’ils ne manquent pas une occasion de se faire de petites blagues entre eux, histoire de détendre l’atmosphère…
 
Blague entre gardiens
Pouet, pouet!

 
Vous l’aurez compris, The big bird cage n’est pas un hardcore du genre mais sa forte dose d’humour qui fait toute son originalité pourra déplaire à certain. Ceux-ci pourront se rabattre sur les autres films de la collection « Femmes en cage » voire les Ilsa et consort.
 
Le DVD:
Le DVD ne propose qu’une seule piste son en VO anglaise et mono avec sous-titres francais, l’image est en couleur au format 4/3. A noter que la version US a une durée de 96 minutes contre les 88 minutes pour ce DVD.
 
Menu de base

Les bonus:
Bande annonces des 3 films de la collection « Femmes en cage » de chez Bach Films (The Big Doll House, Women in Cages, The Big Bird Cage)

 

Menu des bonus


zast

 


0 Comments


  1.  
    alex

    Incontournablement « grindhouse » !!!
    A voir aussi l’autre volet du dyptique, « The Big Doll House » avec aussi (évidemment) Pam Grier…
    A noter qu’Anitra Ford présente dans ce « Big Bird Cage » était aussi la chef des envahisseuses sexy dans l’innénarable « L’invasion des femmes abeilles » (également édité chez Bach Films) !!!




  2.  
    HHH

    Ca donne vraiment envie 🙂





Leave a Response


(required)