CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

La Momie, la tombe de l’Empereur Dragon

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: The Mummy, Tomb of the Dragon Emperor
 
Durée: 111
 
Realisateur: Rob Cohen
 
Acteur: Brendan Fraser,Jet Li,Maria Bello
 
Pays: USA
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 11 septembre 2008 by

 
Full Article
 
 

Le troisième épisode de la saga La Momie nous transporte cette fois en Asie pour une nouvelle aventure qui verra Rick O’Connell et les siens livrer un combat sans merci à l’Empereur Dragon. Des catacombes de la Chine antique aux sommets de l’Himalaya, l’explorateur intrépide, son jeune fils Alex, sa femme Evelyn et son beau-frère Jonathan affronteront la Momie ressuscitée du plus cruel conquérant de Chine. Victimes d’une sorcière maléfique, l’Empereur Dragon et ses 5000 soldats ont été relégués pour l’éternité dans les limbes. L’immense armée de terre cuite reposera ainsi durant 2000 ans, oubliée de tous, jusqu’à ce qu’Alex commette l’erreur de réveiller son chef. Pour éviter une vague de méfaits, Rick devra appeler à la rescousse les seules personnes plus habiles que lui à combattre les morts-vivants : sa propre famille…

 

 

L’avis d’Alex :


Sept ans après Le Retour de la Momie, revoilà Rick O’Connell alias Brendan Fraser !

Ce troisième opus opère un changement de cap dans la saga : nous retrouvons Rick et Evelyn en Angleterre, à la retraite de leur vie d’aventuriers, alors que c’est leur fils Alex, devenu adulte, qui s’échine à déterrer les momies au bout du monde.

De plus, adieu l’Egypte des pharaons, car c’est désormais au cœur de la Chine millénaire que se situe l’action !

Evidemment, le couple O’Connell ne va pas rester longtemps inactif lorsque la fameuse momie du terrible Empereur va se réveiller…

On retrouve dans cet épisode les ingrédients qui ont fait le succès d’une série qui a dès le début lorgné (comme beaucoup d’autres ceci dit) du côté d’ Indiana Jones: action, humour, effets spéciaux et un brin d’horreur. Malgré le sérieux handicap de sortir la même année que le grand retour de l’aventurier au chapeau et au fouet (qui partage aussi ses péripéties avec…son fils et sa future épouse !), cette Momie 3 conserve un capital sympathie certain.




En grande partie grâce à Brendan Fraser, toujours aussi à l’aise dans l’ « autoparodie », et dont les mimiques improbables sont encore impayables (il faut le voir apprendre la pêche à la mouche au tout début du film !)

Reprenant le rôle du beau-frère fantasque, John Hannah est lui aussi toujours délirant, notamment lorsqu’il se prend d’affection pour une femelle yak qu’il prénomme « Géraldine »…

Côté changements, Maria Bello remplace Rachel Weisz pour incarner « Evy ». Si elle ne s’en tire pas trop mal, il faut reconnaître que le personnage a nettement évolué : elle s’avère maintenant aussi bagarreuse que son mari !

Le personnage qui m’a le moins attiré est celui du fils: l’acteur ne fait pas le poids au niveau charisme par rapport à Fraser, mais le problème c’est qu’il a le même temps de présence à l’écran…

Du côté des stars asiatiques, Jet Li campe donc la vilaine momie ancestrale et Michelle Yeoh son éternelle opposante. Si j’ai pris plaisir à les retrouver, j’aurais aimé qu’ils aient des rôles un peu plus « fouillés » (surtout la belle Michelle…)

Heureusement, une (très) bonne surprise m’attendait : le rôle de l’affreux général chinois serviteur de la Momie est tenu par « il grandissimo » ANTHONY WONG (qui a joué dans Infernal Affairs, mais est surtout connu comme étant l’acteur-phare de la Category III hongkongaise… Untold Story, Ebola Syndrome, c’était lui !!!)

Et le voir dans un bon second rôle d’un blockbuster américain, ça fait plaisir !

 

En résumé, La Momie 3 atteint parfaitement son but : nous divertir durant 1h50 en nous offrant des affrontements et autres courses-poursuites dans de superbes décors (le Shangaï des années 40 reconstitué, l’escapade dans l’Himalaya).

Et puis, Brendan « George de la Jungle » et Anthony « The Bunman » dans le même film, ça ne se refuse décemment pas…

 


zast

 


0 Comments


  1.  
    Cloud

    quand y a plus de momies y en a encore… j’ai adoré ce nouvel opus en plus avec Jet li (the one, l’arme fatal 4 ou encore Danny the dog) une pure merveille ^^





Leave a Response


(required)