CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

La féline

 

 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , , , , , , ,
 
Genre: , ,
 
Pays:
 
Titre Original: Cat People
 
Durée: 120 minutes
 
Date de sortie: 08 Septembre 1982 (Ciné), 01 Juin 2016 (BRD/DVD chez Elephant Films)
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 8 septembre 2016 by

 
Full Article
 
 

Irena retrouve son frère Paul à la Nouvelle-Orléans. Dans les jours qui suivent, une mystérieuse panthère tue une prostituée. L’animal se révèle avoir d’étranges liens avec Paul et Irena.




L’avis de Yanick Ruf :

Déjà au début des années 80, on voyait apparaître les premiers remake! C’est donc en 1982, soit 40 ans plus tard que Paul Schrader a sorti sa version du chef d’oeuvre de Jaques Tourneur d’après le roman de DeWitt Bodeen : Cat People! Cette année, Éléphant Films a eu une fois de plus l’excellente idée de nous le faire redécouvrir dans une version entièrement restaurée et en qualité optimale puisque le film est distribué en coffret collector BRD/DVD! Un régal!

Le duo Nastassja Kinski/Malcolm McDowell est le point d’orgue de La féline! Entre Nastassja qui est adulte mais n’a pas encore découvert sa sexualité et Malcolm qui cherche la seule solution pour éviter sa malédiction. Un frère et une sœur qui cherchent leur voie…. Leur jeu est totalement éblouissant et perturbant! Nastassja est complètement paumée et ressemble à une « sainte nitouche » au début (je vous rassure, elle ne le restera pas !), pendant que Malcolm ressemble à un vieux pervers incestueux… Quand on ne connait pas l’histoire, ça parait assez perturbant entre eux….
 cat-people-01
Mais ces deux acteurs ne sont pas les seuls à être impliqués dans cette histoire! Même si tout tourne principalement autour d’eux et de leur relation somme toute bizarroïde, il y a un autre couple en jeu : Annette O’Toole et John Heard! Tout deux sont aussi bon et Annette apporte le côté « jalousie féminine » qu’il fallait pour rendre le tout crédible avec le fameux trio amoureux. Forcément il y a toujours deux femmes pour un homme pour corser l’affaire! On notera la fameuse scène de la piscine déjà présente dans la version de Jacques Tourneur et une fois de plus présente pour faire monter la tension entre les deux rivales…..
Pas d’animatronics pour Cat People, mais des panthères merveilleuses à tout point de vue! Que ce soit par leur dressage comme par leur taille. Des animaux exceptionnels qui donnent un côté encore plus réaliste aux agressions! Les transitions entre les hommes et les animaux sont réalisées grâce à des maquillages parfaits.
cat-people-02
Du côté de l’intrigue, certaines zones d’ombres subsistent et font planer un doute que nous ne pourrons malheureusement jamais résoudre…. Le femme au restaurant qui appelle Irena (Nasstassja Kinski) « ma sœur », la disparition de la panthère de sa cage du zoo… Bon, avec l’imagination nécessaire pour apprécier ce genre de film, on arrivera à trouver les explications non fournies par le réalisateur! Le cinéma de genre n’étant bien entendu viable que grâce à notre imagination…..
Autre chose qui frappe, la musique absolument jouissive. Elle est signée Giorgo Moroder, et le thème final est interprété par David Bowie! Une bande originale dont on regrette l’absence dans le coffret qui l’aurait rendu totalement complet!
 cat-people-04
La question principale de ce film est de savoir s’il vaut mieux être un animal ou un être humain…. Parabole religieuse du Bien contre la Mal. Avec une relation entre l’amour et la Mort, tout est là pour nous faire penser au Ying et au Yang qui ne peuvent être l’un sans l’autre….. Le tout est filmé de manière sublime et les scènes de gore (flots de sang au zoo) alternent avec les scènes sexuellement explicites (relations entre Oliver et Irena, Paul avec la fille de petite vertu…)… On va très loin dans les deux directions par moment et le tout nous donne un film d’une beauté subliminale comme on n’en voit que rarement!

Caractéristiques techniques et bonus : une fois de plus, Elephant Films nous offre une version entièrement restaurée d’un chef d’oeuvre du septième art. Cat People est donc présenté en coffret collector BRD/DVD afin de combler tout le monde. Concernant les bonus, eux aussi coulent à flots!

– « Sound (And Vision) – Partie 1 » : David Bowie par Christophe Conte, journaliste aux Inrockuptibles (10′)
– Interviews de l’équipe du film (50′)
– Portrait de Paul Schrader (25′)
– Entretien de plateau avec Paul Schrader (10′)
– Commentaire audio de Paul Schrader (VOST)
– Bandes-annonces
– le livret collector « David Bowie et les années 80, la passion de la métamorphose » de Stéphane du Mesnildot des Cahiers du Cinéma (24 pages)
Boîtier Blu-ray avec fourreau
cat-people-03
 Verdict : Fans de Simone Simon dans la version de Jacques Tourneur et fans de Nastassja Kinski dans ce remake de 1982 vont être ravis avec cette nouvelle adaptation du roman de DeWitt Bodeen. L’idée originale est respectée et le casting nous permet de profiter pleinement de cette intrigue fantastique.  Visuellement parfait, le scénario, le jeu d’acteur, la prise de vue, la musique, bref tout en fait un film exceptionnel qui n’a pas pris une ride plus de trente ans après sa sortie en salles… Merci Elephant Films!

Yanick Ruf

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)