CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

G.I. Joe – Le réveil du Cobra

 

 
Overview
 

Genre: ,
 
Titre Original: G.I. Joe - Rise of Cobra
 
Durée: 120
 
Date de sortie: 05-08-2009
 
Realisateur: Stephen Sommers
 
Acteur: Channing Tatum,Marlon Wayans,Sienna Miller
 
Pays: USA
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 1 décembre 2009 by

 
Full Article
 
 

Des montagnes de l’Asie centrale aux déserts d’Egypte, des rues de Paris au pôle Nord, les agents de l’équipe d’élite connue sous le nom de G.I. Joe mènent une lutte acharnée contre un ennemi redoutable. Disposant des toutes dernières technologies en matière de renseignement et de matériel militaire, ils combattent le puissant marchand d’armes Destro et la mystérieuse organisation terroriste nommée Cobra, qui cherchent à plonger le monde dans le chaos…



Le Blu-ray (toutes zones) et le DVD Zone 1 sont disponibles chez notre partenaire Cinebox.



cinebox2009



Spécifications du Blu-ray :


Langages:    ESP 5.1 ENG 5.1 Master Audio, FRA 5.1    
Sous-titres:    ENG FRA ESP     
Media:    BLURAY     
Zone    Toutes zones 1080P
Commentaires audio du réalisateur
Les Coulisses (Sous-titres fr.)
Effets spéciaux (Sous-titres fr.)

Copie digitale






Avis de Rachel :


Les héros de notre enfance prennent vie les uns après les autres au cinéma. Superman, Spiderman, les 4 fantastiques, X-men, Transformers et maintenant c’est au tour de GI Joe d’être adapté sur grand écran pour le plaisir des petits et des grands (et surtout les grands).
En effet, les grands que nous sommes maintenant avons tous joué avec les figurines articulées créées par Hasbro en 1964 elles-mêmes tirées d’une bande-dessinée paru en 1942.
Mais le film est-il si bien que nous l’escomptions ?
En effet, nous attendions ce film avec une certaine impatience mais le résultat n’est pas toujours à la hauteur de nos espérances. Néanmoins la suite GI Joe 2 devrait voir le jour en 2011.
En 1987, un dessin animé GI Joe : the movie a vu le jour avec les voix de Don Johnson et de Burgess Meredith mais est passé assez inaperçu.



gijoe1






Le réalisateur de la Momie et de Van Helsing Stephen Sommers nous offre donc une débauche d’effets spéciaux spectaculaires montrant les prouesses de la technologie mais entre Terminator 4 et Transformers 2, il est difficile de s’insérer et de remporter le titre tant espéré de blockbuster de l’année.
Si ce film est certes bourré d’effets spéciaux bien maitrisés, il vaut surtout pour cela.

Au niveau casting, Sommers prend 3 de ces copains : Brendan Fraser, Arnold Vosloo et Kevin J. O’Connor.  
On retrouve aussi Dennis Quaid à la tête d’une escouade secrète qui doit protéger le monde.  
Si l’australien Sam Wortinghton a été pressenti pour tenir le rôle de Duke Hauser, celui-ci a été retenu par le tournage de Avatar et le rôle est revenu à Channing Tatum.
On le retrouve donc aux côtés de Marlon Wayans et tous deux doivent faire face à une Sienna Miller  brune et étriquée baronne dans sa combi de cuir noir.
L’acteur Dennis Quaid a d’ailleurs tellement plu à l’équipe de production que ses scènes ont été rallongées.



gijoe2



Plusieurs scènes sont censées se dérouler à Paris. En effet, la capitale française est la cible de l’organisation terroriste Cobra. On y voit le symbole parisien, la Tour Eiffel être détruite par des nanoparticules.
En réalité, c’est une autre capitale, Prague, qui fait office de Paris.

Sommers emmène son film tambour battant. En effet, l’action se déroule non stop pour le plus grand plaisir du spectateur.
Par contre, ceci se fait bien sûr au détriment des dialogues.

La musique joue aussi un grand rôle dans ce film. On y trouve la chanson des Black Eyed Peas Boom Boom Pow.

Ainsi le cocktail explosif et survitaminé que nous déverse Stephen Sommers donnera beaucoup de plaisir aux spectateurs qui auront au préalable laissé leurs neurones aux vestiaires.

 

Au niveau de l’image, celle ci est superbe et sans aucun défaut (blu-ray oblige). Au niveau sonore, la piste VO permet d’apprécier les scènes d’action confortablement dans son salon. En effet, les différentes enceintes permettent de créer l’ambiance.




L’avis de Yanick Ruf :


Voici la grosse déception de cette rentrée. Le dernier film de Stephen Sommers était pourtant attendu depuis assez longtemps mais il est loin d’être à la hauteur malheureusement. D’un coté, nous avons les « gentils », des soldats sans peur mais pas sans reproches et de l’autre, leurs alter-egos respectifs qui sont aussi peu crédibles….  Une belle blonde contre une belle rousse, un ninja blanc contre un ninja noir,… Voilà, tout va par paire.



gijoe3


Rien de bien original ni transcendental. Ce qui surprend encore plus, ce sont les effets numériques. Quand on regarde la bande annonce, on voit que c’est super, par contre, quand on regarde le film, on a l’impression de passer deux heures devant cette bande annonce. S’il voulait réaliser un film avec uniquement des effets numériques, le père Sommers aurait mieux fait d’opter carrément  pour une production tout en images de synthèses comme beaucoup le font actuellement. Le résultat aurait certainement été plus à la hauteur des personnages originaux (des figurines je vous le rappelle) et aurait encore plus intéressé le jeune public.


Côté dialogues, ca vole très bas également , ce qui n’est pas pour redonner du goût à tout cela. Bref, un film pour ados boutonneux qui devraient prendre un peu de plaisir à voir évoluer en live leurs jouets…



zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)