CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Gamera – La revanche d’Iris

 

 
Overview
 

Genre:
 
Titre Original: Gamera 3 : Iris kakusei
 
Durée: 108
 
Date de sortie: 30-09-09
 
Realisateur: Shusuke Kaneko
 
Acteur: Shinobu Nakayama,Ai Maeda,Ayako Fujitani
 
Pays: Japon
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
9 total ratings

 


0
Posted 13 novembre 2009 by

 
Full Article
 
 

En découvrant un grand œuf dans une caverne, Ayana, une écolière, ne sait pas qu’elle va libérer une créature maléfique. Le petit animal, qu’elle baptise Iris, grandit en se nourrissant de la haine que la jeune fille éprouve pour Gamera, le monstre ayant causé la mort de ses parents… Mais quand Iris, devenue énorme et incontrôlable, absorbe Ayana, c’est une nouvelle menace qui plane sur Tokyo.

La métropole, déjà victime d’une nouvelle attaque de Gyaos, va bientôt vivre le pire : une bataille enragée entre Iris et Gamera !

 

 


« Gamera : la Revanche d’Iris » est disponible en DVD

dans le coffret « Gamera La Trilogie » paru chez l’éditeur WE Prod.

 

 

 

L’avis d’Alex :


La Revanche d’Iris apporte la touche finale à la réhabilitation de la tortue géante par Shusuke Kaneko pour ce qui allait devenir la fameuse « Trilogie Gamera ».

Dans cet épisode, le scénario (toujours cosigné Kazunori Itô) ne s’attarde plus sur l’univers militaire, mais nous présente à l’inverse des personnages « civils » auxquels il est plus facile de s’identifier. Avec en premier lieu Ayana, adolescente meurtrie par la disparition de ses parents…

Le choix de se concentrer sur une victime des « dommages collatéraux » engendrés par les combats de Gamera contre les autres monstres est tout à fait judicieux et original dans l’univers balisé des kaiju eigas, qui se soucient fort peu du sort de figurants anonymes simplement destinés à être emportés  sous les décombres des immeubles. Car lorsque la tortue sauve la planète, c’est généralement au prix de destructions massives, et l’on peut à ce titre parfaitement comprendre la rancœur de la jeune fille envers Gamera…

 

 


 


L’autre bon point du scénario est la présence d’Asagi, toujours interprétée par Ayako Fujitani (actrice récemment vue dans le film à sketchs Tokyo ! et qui n’est autre que la fille de… Steven Seagal !) : devenue une jeune femme, elle bénéficie d’un rôle plus conséquent et participe enfin aux scènes d’action.

 

Côté humour, on retrouve Osako, inspecteur dans Gardien de l’univers, vigile dans L’attaque de Légion, et enfin SDF au début de cet épisode-ci… Où qu’il aille et quoi qu’il fasse, son chemin croise inévitablement celui de la grosse bête à carapace : question de karma sans doute !…

 

 


 


Ces protagonistes communs aux trois films de la saga (sans oublier le retour de la scientifique du premier opus) contribuent à créer un sentiment d’unité qui s’avère fort plaisant pour le spectateur.

Parmi les nouveaux, si le personnage d’Ayana est bien cerné, on pourra (tout) juste regretter de ne pas avoir plus d’explications au sujet de la mystérieuse assistante du gouvernement et de son comparse, un créateur de jeux vidéo qu’on jurerait sorti d’un manga…

 

 


 





L’ambiance générale de cette Revanche d’Iris est encore plus sombre que lors des précédents chapitres : ici, on assiste à des morts assez gores et brutales, et la confiance des humains envers Gamera est une nouvelle fois sévèrement mise à mal… Il faudra de nombreux sacrifices de part et d’autre pour venir à bout d’un monstre plus colossal que notre tortue !

On pourra à ce sujet constater le nouveau pas franchi au niveau des effets spéciaux, usant davantage du numérique, et qui s’avèrent au final les plus aboutis du triptyque.

 

 

 


 


La qualité du scénario et de l’interprétation ajoutés à l’efficacité de la mise en scène font de ce dernier volet le plus réussi des trois.

Un sacré exploit pour une saga qui avait déjà fort bien commencé…


Alors, chapeau bas à toute l’équipe de Mr Kaneko !



 

 


 

 

 


Caractéristiques techniques DVD :


Langues : français, japonais

Sous-titres : français

Format image : 1.78 (16/9 compatible 4/3)

Format son : VF en 5.1 et 2.0 – VO en 2.0

Bonus :

– Interview du chef des effets spéciaux (30 min)

– Clip making of (5 min)

– Bande annonce originale


Éditeur : WE PROD

 


 

See you, Giant Flying Hero Turtle !!!

 


zast

 


0 Comments


  1.  
    Wolverine

    Ben ca donne envie de voir ce film 🙂




  2.  
    Alex

    Assez impressionnant de constater que les 3 épisodes vont crescendo en qualité…
    Une trilogie assurément incontournable pour tous les « kaiju-adicts » mon bon Wolfy !!!





Leave a Response


(required)