CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Conan l’intégrale

 

 
Overview
 

Genre: ,
 
Durée: 129
 
Date de sortie: 17-08-2011 (blu-ray)
 
Realisateur: John Milius / Richard Fleischer
 
Acteur: Arnold Schwarzenegger,James Earl Jones,Max von Sydow
 
Pays: Etats-Unis
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
no ratings yet

 


0
Posted 19 août 2011 by

 
Full Article
 
 
Encore enfant, Conan assiste impuissant au massacre de ses parents par le cruel Thulsa Doom, et est réduit en esclavage. Enchaîné à la roue de douleur, il y acquiert une musculature peu commune qui lui permet, adulte, de gagner sa liberté comme lutteur. Désireux d’assouvir sa soif de vengeance, il part accompagné de deux voleurs, Subotai et Valeria, à la recherche de Thulsa Doom…

Les aventures de Conan le barbare, le héros créé par Robert E. Howard furent portées à l’écran par John Milius en 1982 sur un scénario co-signé par Milius lui même et un certain Oliver Stone.


Dans un rôle taillé à sa démesure, Arnold Scharzennegger incarne un puissant guerrier poursuivant le meurtrier de ses parents. Aux côtés de l’ex Mr Muscle, Sandalh Bergman apporte une touche de sensualité et James Earl Jones est perfide à souhait dans un grand rôle de némésis.


Le cocktail aventures/fantastique, avec vengeance et amour à la clé,  fonctionne à merveille dans des décors magnifiques, avec l’aide d’effets spéciaux plutôt résistants au temps. Un souffle épique attisé par la musique de Basil Polidouris parcourt ses 2h10 musclées.

Ce récit d’aventure avec vengeance et amour à la clé est encadré par deux moments de bravoure particulièrement intenses, le drame inaugural avec le meurtre des parents de Conan et une séquence d’action remplie de violents affrontements où, durant environ 30′ de métrage, Conan et ses camarades combattent dans un champ de menhirs puis dans le repère du vilain Thulsa Doom.

 

John Milius voulait réaliser un film païen aux accents nietzchéens, son Conan était une des plus belles réussites de l’héroic fantasy jusqu’à ce que la trilogie de l’anneau réalisée par Peter Jackson 20 ans après ne lui ravisse la couronne.


Conan1

Conan se voit confier par la maléfique reine Taramis la mission d’escorter le princesse Jehnna, chargée d’aller voler la corne du dieu Dagoth. En récompense : le retour à la vie de Valéria, la femme qu’il aimait, morte dans le premier épisode. Mais derrière les motifs apparents de cette excursion, la reine cache-t-elle pas de plus noirs desseins ?

Confiée au vététan Richard Fleischer (Soleil vert, Les vikings), la suite de Conan le barbare n’a plus la forme d’une quête personnelle mais celle d’un conte gentillet où il est question de sauver une princesse des plans maléfiques de sa tante.


Un humour lourdaud, des effets spéciaux kitsch, des personnages secondaires inutiles (Grace Jones sous-employée) plombent ce second opus qui flirte souvent avec le nanar.




 

La puissance épique du premier volet est envolée, reste un ennui persistant face aux pérégrinations manquant cruellement de tension dramatique du toujours musculeux Conan réduit ici, dans cette aventure sans solide enjeu personnel, à un bourrin destructeur.



Conan3

Technique

Le master du premier volet, proposé dans sa version longue, offre une définition et des couleurs plus confortables qu’en DVD notamment lors des extérieurs jours, les scènes en basse lumière révèlant un peu de bruit et des contrastes légers. L’image de Conan, le destructeur est un cran au-dessus.

La piste VO DTS-HD Master Audio 5.1 s’avère bien plus dynamique que la piste vf surtout sur le premier opus.

Bonus

Hormis deux modules inédits sur la galette bleue de Conan, le barbare les suppléments proposés sur les deux disques  sont identiques à ceux des éditions DVD. Les bonus du premier volet sont plus conséquents que ceux consacrés à sa suite (en vo exclusivement) avec un bon making-of et une poignée de featurettes sur les origines du personnage et son univers assorties d’interviews de l’équipe.


A noter que le Conan, le destructeur n’est disponible en blu-ray qu’en coffret, à prix ami, avec Conan, le barbare qui lui est proposé également à l’unité par l’éditeur FPE.

 

L’intégralité des bonus du coffret Conan :


Bonus
Disque 1 :
Commentaire audio de John Milius et Arnold Schwarzenegger 
6 scènes coupées (5′)
L’art de l’acier : forgerons et maîtres d’armes (15′)
Conan, les origines : interviews de 1982 (10′)
Conan déchaîné » : making of (2000 – 53′)
Conan : naissance d’une légende de l’heroic fantasy : des romans au film (18′)
Comparaison avant/après effets spéciaux (2′)
Les archives de Conan : croquis préparatoires, photos du tournage et matériel promotionnel (diaporama – 12′)
2 bandes-annonces 

Disque 2 :
Commentaire audio de Richard Fleischer 
Commentaire audio de Tracey Walter et Olivia d’Abo
Basil Poledouris : composer la saga Conan (17′)
Conan : derrière la légende du comic book (14′)
Bande-annonce

Conan2

zast

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)