CINEAlliance.fr est le premier site indépendant sur l'actualité du Cinéma, Blu-ray, DVD, des Courts-métrages et des Festivals depuis 1998

 
Random Article

Comancheria

 
 
Overview
 

Realisateur:
 
Acteur: , ,
 
Genre: , ,
 
Pays:
 
Titre Original: Hell Or High Water
 
Durée: 102 min
 
Date de sortie: 07/09/2016
 
Note
 
 
 
 
 


User Rating
1 total rating

 


0
Posted 10 septembre 2016 by

 
Full Article
 
 

Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leurs trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter.

Avis de Fabien

Scénarisé par Taylor Sheridan (Sicario) et mis en scène par l’écossais David Mackenzie (Perfect sense), Comancheria se raccroche à la mythologie des cow-boys et des indiens pour raconter une histoire actuelle de misère sociale, une histoire de violence dans un Texas exsangue où les gens de la classe moyenne en viennent aux armes pour survivre.

Deux frères braquent les agences d’une banque pour rembourser l’hypothèque de la maison familiale et ainsi laisser un bien immobilier à leur famille. A leurs trousses se lancent un shérif opiniâtre accompagné de son adjoint. Dans la première partie le ton est souvent léger avec la description des braquages de ces bandits semi-amateurs à qui il manque quelques réglages et des giclées d’humour noir lors des réparties lancées par le duo d’enquêteurs; cet humour piquant, convoqué pour contre-balancer la noirceur de ce qui se joue dans ce Texas violent évoque, en mode mineur, le travail des Coen et McCarthy sur l’excellent No country for old men. Puis la tragédie est enclenchée dans un derniers tiers implacable et intense qui a pour cadre les grands espaces de l’Ouest américain dans l’esprit des westerns.




Avec ses paysages désertiques, ses villes fantômes, ses ranchs abandonnés, ses gens de la classe moyenne en galère qui prennent les armes pour lutter contre un capitalisme vicié, Comancheria présente les aspects d’un western moderne social. La vengeance planifiée par les deux frères est liée à une injustice sociale. Leur éthique de néo-braqueurs : ne s’en prendre qu’à la banque qui détient l’hypothèque de la ferme familiale, ne pas faire usage de leurs armes, ne pas rudoyer les caissières…

8E9A2360.CR2

Chris Pine et Ben Foster incarnent magnifiquement ces frangins outlaws pour lesquels on ne peut s’empêcher d’avoir de l’empathie. Dans la peau du ranger désabusé aux portes de la retraite, Jeff Bridges fait des merveilles, un de ses meilleurs rôles.

Il manque à Comancheria un rythme plus soutenu et une tension dramatique plus forte pour convaincre sans réserves mais l’interprétation de grande qualité, les dialogues percutants et un dernier tiers puissant en font une belle réussite dans le registre du polar texan.


Fabien Brajon

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)