0
Posted 25 janvier 2016 by Yanick Ruf in Festival
 
 

Yannick Dahan troisième membre du Jury du Bloody Week-End 2016


L’info est tombée aujourd’hui, le réalisateur français Yannick Dahan sera parmi les membres du Jury de l’édition 2016 du Bloody Week-end qui se déroulera à Audincourt (25) du 26 au 29 mai 2016.

YannickDahanCommuniqué de presse du festival :

« Aimant avec ardeur le langage cinématographique, rejetant les clivages entre communautés cinéphiles, s’attachant tant au fond qu’à la forme des films, et surtout, méprisant la langue de bois : passionné de cinéma, le toulousain Yannick Dahan l’est viscéralement.

C’est pourtant par hasard qu’il est tombé dans le métier de critique. Doctorant en histoire tout en travaillant comme journaliste dans le jeux vidéo, il envoie sans trop y croire deux articles au magazine Positif, l’un sur la violence au cinéma et l’autre sur les films catastrophe. A sa grande surprise, il est rapidement contacté par le directeur de la publication en personne, Michel Ciment, et intègre dans la foulée l’équipe de la prestigieuse revue. Collaborateur fidèle, il mettra également sa plume engagée au service d’HK, DVDvision et Mad Movies.




Toujours par un heureux coup du sort, il passe alors de chroniqueur papier à journaliste TV, une amie l’ayant encouragé à passer un entretien. Il y débute en analysant des dvd sur Ciné Info, l’une des nombreuses branches du bouquet Ciné Cinéma. Avec l’aide du monteur Dimitri Amar, Yannick Dahan forge petit à petit son personnage de trublion cathodique, qui ne le quittera plus. Par la suite, c’est avec la même liberté de ton et la même volubilité qu’il anime Opération Frissonsur Ciné Cinéma Frisson, en donnant un avis tranché mais argumenté sur l’actualité cinématographique.

En 2009, un nouveau pas est franchi. Il s’essaye en effet à la réalisation en cosignant avec Benjamin Rocher (Antigang) le court-métrage Rivoallan, dans lequel un policier et un groupe de malfrats s’entretuent.

Après un caméo dans Frontière(s) de Xavier Gens, il décide de passer au long-métrage, toujours avec Rocher. Ce sera La Horde, un film de zombie ultra-violent – et un véritable hommage au cinéma de genre !

Il poursuit dans cette veine en participant à Viande d’origine française, un documentaire sur le cinéma horrifique en France, et en produisant le premier documentaire français sur la geek culture « Suck my Geek ! ». Il devient aussi chroniqueur sur TPS Star, dans La Quotidienne du Cinéma, animateur radio sur Le Mouv’, avant de rejoindre Ubisoft pendant 3 ans en tant que Directeur Créatif sur divers jeux de la société.

En 2013, il co-scénarise le premier jet d’Enragés d’Eric Hannezo (un reboot du Cani Arrabbiati de Mario Bava sorti en 2015),  dans lequel Lambert Wilson joue un père de famille confronté à quatre dangereux criminels. En 2015, il signe deux scénarios, dont l’un, en cours de développement, sera son prochain film en tant que réalisateur. Il vient par ailleurs de se lancer dans l’écriture d’un livre sur les frères Coen, ses cinéastes favoris. »


Yanick Ruf