0
Posted 12 janvier 2009 by zast in Cinéma
 
 

CLAUDE BERRI : DISPARITION DU NABAB DU CINEMA FRANCAIS


 

 

 

Décidément, les premières news ciné de 2009 ne sont pas des plus joyeuses…

  

Car en ce 12 janvier 2009, on peut légitimement dire que le cinéma français vient de perdre l’un de ses plus célèbres « moguls » en la personne de Claude Berri, victime d’un accident vasculaire cérébral à l’âge de 74 ans.

Né Claude Langmann, il cumulait pas moins de 3 casquettes : acteur, réalisateur et producteur à succès (les « Astérix » et le carton historique « Bienvenue chez les Ch’tis »)…

  

Passionné de théâtre, il commença par être acteur (première apparition à l’écran en 1953), mais se révéla en fait avec ses réalisations à venir : il décroche ainsi un Oscar pour son court-métrage « Le Poulet » en 1962 avant de faire tourner Michel Simon dans « Le Vieil homme et l’enfant ». Suivent les autobiographiques « Le Cinéma de Papa », « Le Pistonné », « Sex-shop », « Je vous aime »…

 

On compte à ses succès « Jean de Florette »/ « Manon des Sources », « Uranus », « Germinal » avec le chanteur Renaud, « Lucie Aubrac », et plus récemment « Ensemble, c’est tout ».

 

En tant que producteur, on lui doit « Tess » de Roman Polanski avec Nastassja Kinski, « Valmont » de Milos Forman, « L’Ours » et « L’Amant » de Jean-Jacques Annaud…

 

 

Il tournait actuellement « Trésor » avec Alain Chabat et Mathilde Seigner, mais hospitalisé, c’est François Dupeyron qui avait du le remplacer…

 




 

Pour finir, c’est évidemment lui qui offrit à Coluche son premier rôle « dramatique » dans « Tchao Pantin »…

L’humoriste avait d’ailleurs lancé le célébrissime « Je remercie Claude Berri… comme tout le monde ! » lors d’une Cérémonie des César.

 

 

Ainsi donc, merci M. Berri…

 

 

 

 

 

Source (non,pas Manon…) : Allociné

 

 

 


zast