0
Posted 11 janvier 2009 by zast in Festival
 
 

2 ème FESTIVAL DU FILM OFFSCREEN





Après une première édition très réussie, les préparatifs de la 2ième édition du Festival du Film Offscreen battent leur plein. Du 5 au 22 mars 2009, durant trois longs week-ends, le Cinéma Nova, qui sera le point de ralliement de notre festival, la Cinematek (Musée du Cinéma) ainsi que le Bozar seront les lieux de rendez-vous incontournables des amateurs de cinéma authentique et insolite. En collaboration avec l’asbl Marcel, nous vous proposerons des films indépendants, des films inédits, des avant-premières, des films cultes classiques et des films de genre « offbeat » du monde entier.
 
Tout cela sera réparti au travers de différents modules thématiques tels que :
 
Le cinéma interactif
Kinoautomat est le nom de l’un des premiers et surtout de l’un des plus célèbres systèmes de cinéma interactif au monde. Ce système, qui permet aux spectateurs d’intervenir durant le déroulement du film afin d’en modifier son contenu, a été présenté pour la première fois à l’Exposition Universelle de Montréal en 1967.  Le principe est simple : à des moments décisifs de l’action, le film s’arrête et le modérateur propose au public de choisir, par un vote, entre deux versions différentes de la suite à donner à l’intrigue. Récemment,  Alena Cincerova, la fille de l’auteur et inventeur du procédé Kinoatomat, Raduz Cincera,  a fait restaurer et renaître ce projet. 40 ans après sa création, ce spectacle interactif, mélange extraordinaire entre performance théâtrale et cinéma,  passera par Bruxelles, le samedi 7 mars au Bozar, en exclusivité et grâce à une collaboration entre le Festival, Bozar Cinéma et le Centre Tchèque.
 
Le vendredi 6 mars, le public du Nova aura l’occasion de découvrir notre programmation Cause and Effect, une performance contemporaine et expérimentale de courts métrages dans lesquels le public est amené à participer au moyen de différents modules interactifs. Ces performances cherchent de nouvelles manières de présenter un contenu filmé à un public. Le show est signé Chris Hales et Teijo Pellinen et s’inspire, entre autre, du mouvement de la “Lanterna Magika” de Prague, mais aussi et surtout du projet “Kinoautomat”.
 

William Castle: le roi du gimmick
Le réalisateur et producteur américain William Castle est le maître incontesté des « gimmicks ». En marge des grosses productions Hollywoodiennes des années 50 et 60, il a fait du cinéma une attraction de foire et a réussi à vendre ses films B bon marché, grâce à des campagnes publicitaires des plus originales. Au programme, nous vous proposons donc plusieurs films pour lesquels nous allons recréer les différents « gimmicks » tels que: “The Tingler “de 1959 (gimmick “Percepto” : quelques personnes du public auront la surprise de recevoir un léger choc électrique!) ou “13 Ghosts” de 1960 (gimmick “Illusion-O”: grâce à ces lunettes très spéciales vous pourrez vraiment voir des fantômes !). Cet hommage à l’un des plus grand « showman » aura lieu à la Cinematek ainsi qu’au Cinéma Nova pour une projection spéciale.
 

Doomsday:  films post-apocalyptiques

Le film post-apocalyptique est un sous-genre du cinéma de science-fiction qui dépeint la vie après une catastrophe ayant rasé la civilisation : guerre nucléaire, épidémie, crise économique et énergétique… Ce genre fut très populaire après la deuxième guerre mondiale et surtout durant la guerre froide, lorsque la menace d’une guerre nucléaire semblait très réelle. Il connut également un regain d’intérêt intéressant et momentané lié aux menaces de catastrophes écologiques qui pèsent sur notre milieu de vie. Offscreen  a sélectionné, pour le Cinéma Nova,  un ensemble de films cultes classiques et de belles découvertes.
 
Giallo : films italiens de genre
Au départ d’un concert, le vendredi 13 mars au Cinéma Nova, du groupe « Calibro35 », un quartet qui nous vient de Milan et qui s’est spécialisé dans l’exécution des musiques de films d’exploitations italiens des années 60 -70, nous avons construit un module de programmation qui permettra au public de découvrir une partie de l’énorme choix de films, issus de l’âge d’or des films italiens de genre. Au programme du Cinéma Nova : des films “Giallo”,  thrillers italiens, mélange stylisé entre horreur et érotisme.
 
Ozploitation
A l’occasion de l’avant-première du documentaire de Mark Hartley, “Not Quite Hollywood”, sur le cinéma d’exploitation australien des années 70 et 80, dit « ozploitation », nous vous proposons de venir découvrir, au Cinéma Nova, quelques-uns de ces films d’actions vintages délirants.
 
First Off-screenings

Chaque année, de nombreux films, fort intéressants mais pour lesquels les distributeurs ne voient pas de potentiel commercial, n’ont pas droit à une sortie en salle. Offscreen veut offrir au public la possibilité de découvrir quelques unes de ces perles sur le grand écran du Cinéma Nova.

 
Le site Officiel : www.offscreen.be

zast