0
Posted 15 février 2015 by Yanick Ruf in Festival
 
 

21ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie : Jour 4


Ce samedi 14 février 2015, jour de la fameuse Saint-Valentin, la 21ème édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul ne faisait pas relâche mais s’apprêtait elle aussi à fêter dignement cet événement…. Mais commençons par le commencement. La journée s’annonce d’ores et déjà ardue, puisque qu’après quelques petites heures de sommeil, il est temps pour moi de retourner au cinéma pour voir un film dès 9H15. Horaire matinal dû à la longueur du film en question. En effet, L’empereur et l’assassin ne dure pas moins de 2H42 !!! Une fresque historique à grand renfort de figurants qui nous expliquera la naissance de la Chine.

 Vesoul 14_02_2015 (77)

Apres un repas/travail (hé oui, on n’arrête pas une minute en festival !), je me rends à une séance de travail qui est en fait une table-ronde pour débattre sur les difficultés rencontrées en Asie pour réaliser un film. Un parterre d’une quinzaine d’invités prestigieux de toutes nationalités a animé ce débat non sans avoir au préalable visionné un dessin animé, Le coq chante à minuit, réalisé il y a de nombreuses années en Chine. Cette rencontre fut certainement l’une des plus importantes moments du festival ! Extrêmement enrichissant comme expérience de découvrir les problèmes que rencontrent les réalisateurs suivant leur pays d’origine. 5 minutes pour souffler et préparer mon matériel et j’attaque les interviews avec celles de Somchith Pholsena et Anousone Sirisackda, deux réalisateurs laotiens. Ils sont super et prennent autant de plaisir à me répondre que moi à leur poser les questions ! Super moment de convivialité avec eux ! Place au cinéma après cet intermède, avec Xiao Wu, artisan pickpocket. Un vieux film qui ne restera pas dans mes mémoires…. Puis 2ème soirée japanimation avec Patéma et le monde inversé. Un manga qui m’a totalement ébloui de par sa réalisation et de par son sujet déjà traité l’an passé dans le cinéma hollywoodien dans le film Upside Down avec Kirsten Dunst




 Vesoul 14_02_2015 (175)

Une journée qui fut donc très intense pour les festivaliers qui aiment à profiter à 100% du FICA. Et quoi de mieux donc que de fêter la Saint-Valentin autour d’un cocktail lors de la soirée laotienne. Après une petite démonstration de chants et danses traditionnels du Laos, et de nous initier à la célébrissime tradition du Bassy au cours de laquelle on offre des petits bracelets porte bonheur aux gens qu’on aime, toutes les personnalités présentes ont passé la soirée à faire du karaoké et danser jusqu’au bout de la nuit. Comme me l’avait dit Jean-Marc Therouanne lors de notre rencontre il y a onze ans maintenant « Vesoul vit une semaine dans l’année et il faut en profiter ». Merci bien Jean-Marc, car depuis, année après année, on suit attentivement ton conseil….

Et comme tous les jours, vous pouvez continuer à regarder notre galerie de photos ici qui continue à grandir intensément….


Yanick Ruf