0
Posted 19 août 2014 by Yanick Ruf in Livre
 
 

Le dernier Pape et la prophétie de Pierre


Le pape se meurt. Alors que les prétendants à sa succession intriguent dans les couloirs du Vatican, des meurtres rituels particulièrement sanglants profanent des lieux de culte. Comme un hommage atroce au martyre de saint Pierre. Il y a 2 000 ans, l’apôtre lança sur Rome, lieu de son supplice, une malédiction qui semble prête à s’accomplir : une menace cosmique est sur le point d’anéantir le siège de la chrétienté. Mais les ennemis les plus acharnés de l’Église sont peut-être ailleurs…

Edouard Brasey (Le traité de vampirologie, Histoires vraies de maisons hantées, Le grimoire des loups-garous) revient en force avec un thriller extrêmement prenant : Le dernier Pape et la prophétie de Pierre. Une intrigue policière sur fond d’apocalypse qui vous entrainera du petit village de Carpentras dans le Vaucluse, jusqu’au Colisée à Rome en passant par la Maison-Blanche. Pas moins que ça, c’est extraordinaire. Une fois que l’on commence ce livre, disponible en version papier (à commander ici), comme numérique (regardez ici), on ne peut plus s’arrêter. Chaque fin de  chapitre nous laisse sur notre faim en attendant de retrouver la suite de l’histoire un ou deux chapitres plus loin. Car l’auteur a bien pris soin d’alterner les chapitres entre les actions des différents personnages, ou encore en nous narrant des faits religieux ou bibliques que l’on ne connait pas, ou que l’on n’imagine même pas. Un coté historique qui vient renforcer le coté romancier, voilà qui ne fait pas de mal.




Mais attention, il s’agit bel et bien d’un roman fiction. Car certains passages risquent de vous surprendre (tout autant que moi !) sur l’Eglise et ses représentants. Une aventure jouissive à tout point de vue qui n’est pas, bien sûr, sans vous rappeler le fameux Da Vinci Code ! Au bout d’un moment à rester plonger dans l’histoire on finit par ne plus savoir où se trouve la limite entre fiction et réalité, ce qui donne encore un intérêt plus grand. Et au final, on ne peut que rester songeur sur toute cette aventure et se demander si tout cela pourrait être possible et si oui, quel serait l’avenir de l’humanité…. Bon, on risque d’avoir des frissons dans le dos si l’on réfléchit trop à tout cela…. Et si l’on cherche à savoir qui détient les rennes sur notre planète entre les pays les plus puissants ou le Vatican qui, même s’il est le plus petit pays au monde, possède le plus de Fidèles sur toute la planète….

Bravo pour ce tour de force Monsieur Brasey. Ce dernier nous prouve, s’il était encore besoin de le faire, que l’on est en présence d’un auteur de talent qui n’a plus rien à prouver et se contente de nous offrir ce que nous aimons le plus : une lecture toute aussi captivante qu’excellente ! Enfin un bon thriller ésotérique à la française comme on a trop peu l’occasion d’en lire, ne boudons pas notre plaisir ! Vivement le prochain roman d’Edouard Brasey, j’en salive d’avance…


Yanick Ruf