0
Posted 11 mars 2012 by zast in Interview
 
 

Interview de l’acteur japonais Keisaku Kimura pour le film The blood


 

 

kimura1

 

Suite à notre interview du réalisateur Guillaume Tauveron pour le film The blood puis de l’actrice principale Mari Yoshida, voici maintenant l’interview de l’acteur Keisaku Kimura qui a lui aussi bien voulu répondre à nos questions.

 

 

 

 

– Pourriez vous vous présenter au public Français et décrire votre carrière au Japon ?

 

 

Keisaku Kimura : J’ai 45 ans. A 18 ans, je suis entré dans une école d’acteur, et j’ai commencé à jouer dès 19 ans. Depuis je n’ai pas arrêté (films, pubs, TV, théâtre…)

 

 

 

– Vous jouez le rôle d’un yakuza. Avez vous eu une manière particulière pour préparer ce rôle ? Et d’ailleurs avez vous rencontré de véritable Yakuza ?

 

 

Keisaku Kimura :Je joue souvent des rôles de yakuzas. Je tourne au moins 20 films par an et la plupart du temps je joue un rôle de yakuzas (80%) ou de policier. Mais je suis content de jouer un méchant un peu dingue comme Yama dans The Blood.

Et oui j’ai déjà rencontré de vrais yakuzas.

 

 

 

 

– Est ce difficile d’être convaincant lorsque vous jouez le rôle du yakuza ?

 

 

Keisaku Kimura :Non. Parce que j’ai l’habitude de jouer ce type de rôle. Quand j’ai reçu le scénario de THE BLOOD, j’étais très content qu’on me propose un rôle qui soit en rapport à ce que j’avais l’habitude de jouer mais cette fois ci dans un film français.

 

 

Kimura2

 

 

-Mais vous en avez marre des rôles de yakuzas ?

 

 

Keisaku Kimura :Oui un peu.  J’aimerais bien des rôles plus variés.




 

 

– Votre personnage est violent et mauvais. Quels sont les différences entre le bien et le mal (en général) ?

 

 

Keisaku Kimura :Quelqu’un qui peut comprendre la souffrances des autres. Quelqu’un qui ne peut pas comprendre la souffrance des autres.

 

 

 

 

– Quelles sont les différences selon vous au niveau du tournage et de la relation avec les acteurs entre un réalisateur Japonais et Guillaume Tauveron ?

 

 

Keisaku Kimura :Il y a beaucoup de réalisateurs différents au Japon donc c’est difficile à dire. Mais ce qui est différent c’est qu’au Japon, souvent ce sont souvent de très jeunes acteurs.  Toutefois Guillaume voulait des acteurs « matures ». Donc j’ai compris qu’il s’agirait d’un film « adulte ». J’ai aussi aimé la poésie dans les dialogues.

 

 

 

kimurabakemono

 

 

– Quel est votre meilleur souvenir de tournage sur The blood ?
 

 

 

Keisaku Kimura :Le tournage était très fun mais le meilleur souvenir était la séance de lecture du scénario une semaine avant le tournage. On discutait tous du scénario autour de la table, pour changer les dialogues qui sonnaient un peu faux vis-à-vis de personnages japonais, on parlait  des sentiments des personnages,…
Pour les japonais quand ils regarderont le film ça ne leur semblera pas bizarre car le réalisateur a tenu a ce qu’on travaille ensemble pour que l’histoire s’intègre dans un univers vraiment japonais, mais tout en ayant des dialogues avec quelque chose de poétique. On sent le sens français derrière ce film.
Le film est différent d’un film japonais. L’atmosphère est japonaise mais le film ne ressemble pas à un film japonais.

 

 

 

– Avez vous de nouveaux projets ?

 

 

Keisaku Kimura : Oui j’ai prévu de jouer un des rôles principaux dans un long-métrage d’horreur en Chine et à Hong Kong. Sinon je tournerai dans des films de yakuza à petite budgets.

 

 

 

Merci à Keisaku Kimura de nous avoir répondu depuis le japon ainsi qu’à Guillaume Tauveron pour la traduction.

 

Interview par Stéphane Humbert (février 2012), photos de Guillaume Tauveron.

 


zast