0
Posted 16 août 2013 by Umungus in DVD et BLU-RAY
 
 

3 nouveaux westerns italiens pour la rentrée!

Nouvelle fournée de westerns italiens chez Artus films!
C’est le 3 septembre prochain que sortiront simultanément Les colts de la violence, Bandidos et Killer Kid au prix unitaire de 14,90€. Mais ils sont disponibles dès à présent sur la boutique en ligne du site.

lescoltsdelaviolence

Les colts de la violence (Mille dollari sul nero), Italie – 1966

Réalisation: Alberto Cardone
Casting: Anthony Steffen, Gianni Garko, Erika Blanc

Synopsis: Après avoir purgé une longue peine de prison pour un crime qu’il n’a pas commis, Johnny (Anthony Steffen) rentre chez lui. Il se rend vite compte que son frère, Sartana (Gianni Garko), est devenu un bandit redoutable, à la tête d’une bande de pillards, dictant sa propre loi dans la région. Il a, de plus, fait sienne la femme que Johnny aimait, et couvre leur mère de bijoux volés. Johnny va barrer le chemin à Sartana et entreprendre sa vengeance fratricide.

Bonus:
– 1000$ sur le noir, par Curd Ridel
– Diaporama d’affiches et photos
– Bandes-annonces

bandidos

Bandidos, Italie – 1967

Réalisation: Massimo Dallamano
Casting: Enrico Maria Salerno, Terry Jenkins, Venantino Venantini




Synopsis: Richard Martin (Enrique Maria Salerno), un remarquable tireur, se fait attaquer par des bandits à la solde de Billy Kane (Venantino Venantini), qui a jadis été son élève. Billy lui laisse la vie sauve, pour ne plus rien lui devoir, mais meurtrit ses deux mains. Richard se retrouve comme une moitié d’homme, et devient alcoolique. Pour assumer sa vengeance, il décide de former un nouvel élève : Ricky Shot.

Bonus:
– Tu meurs, mais je reste en vie, par Curd Ridel
– Diaporama d’affiches et photos
– Bandes-annonces

killerkid

Killer Kid, Italie – 1967

Réalisation: Leopoldo Savona
Casting: Anthony Steffen, Fernando Sancho, Luisa Barratto

Synopsis: Lors de la révolution mexicaine, des trafiquants américains pillent l’armée pour revendre les armes aux révolutionnaires, commandés par Vilar (Fernando Sancho). Pour arrêter ce trafic, l’état envoie le capitaine Morrison (Anthony Steffen), en le faisant passer pour le bandit Killer Kid. Mais devant les atrocités commises par l’armée, Morrison se range du coté des mexicains, et tombe amoureux de la belle Mercedes, une des chefs de la révolution.

Bonus:
– Je suis un tueur, par Curd Ridel
– Générique international
– Diaporama d’affiches et photos
– Bandes-annonces


Umungus