0
Posted 17 avril 2011 by zast in Livre
 
 

Les actrices chinoises aux Editions Ecrans : notre avis


Damien Paccellieri, directeur des Editions Ecrans, nous propose de découvrir actuellement l’ouvrage qu’il a co-réalisé,  consacré aux actrices chinoises. Pour l’aider dans ce projet, des spécialistes l’ont entouré : Bastian Meiresonne, Anne Kerlan, Christophe Falin, Antony Fiant et Arnaud Lanuque. Ils ont effectué des recherches et ont réussi à avoir de superbes photos exclusives, en plus de leurs anecdotes passionnantes, racontées par celles qui ont fait de la femme chinoise ce qu’elle est devenue…. Chacun des co-auteur a écrit un chapitre et tous ont été ensuite reliés chronologiquement afin de nous faire découvrir l’univers de ces femmes hors du commun. De  la condition de la femme dans les années 30, qui fut assez dure car les actrices étaient considérées à l’époque comme des prostituées, à leur apogée dans les années 2000 où elles deviennent des modèles pour « madame-tout-le-monde ». Incroyable parcours de cette catégorie socio-professionnelle bien à part et qui a su récompenser au final celles qui ont tout de même persévéré dans ce domaine, mais au détriment d’autres qui ont chuté avec l’évolution du cinéma !

 


 


Pour la première partie, c’est Anne Kerlan qui traite des années 20 à 40 en nous expliquant les débuts des femmes au cinéma. La première à faire ce nouveau métier s’appelait Yan Shanshan. D’autres suivirent, telles Wang Hanlun (1903-1978), Xuan Jinglin (1907-1992) ou encore Chen Yanyan. Les pionnières de ce nouveau gagne-pain pour les femmes qui étaient prêtes à affronter le regard des autres pour faire ce en quoi elles croyaient.

 


Christophe Falin nous fera connaitre le deuxième « âge d’or » de ces actrices, des années 50 à 60. Il évoquera notamment la carrière de Xia Meng et Ivy Ling Bo, deux des plus grandes stars de l’époque.

 

 


Damien Pacciellieri attaquera les années 50 à 80 en nous montrant leur image en République Populaire de Chine, avec entre autre des portraits de Zhang Ruifeng, Qin Yi ou encore Tian Hua. Mais il sera surtout question dans cette partie de la relation entre le cinéma et la politique de Mao Zedong. Le septième art devient un outil d’éducation des masses où l’on commence à voir des femmes dans des rôles réservés avant au sexe masculin : sportifs, militaires, scientifiques…

 

 


Viendront bien entendu les années 1980 à 2000 avec la célèbre « Catégorie III », traitée par Arnaud Lanuque. Une des parties les plus sombres de l’histoire du cinéma Hongkongais. La catégorie III s’enorgueillais d’avoir des films traitant de politique, de sexe ou de violence. Bien souvent, les trois genres étaient présents dans le même film !! Quelques femmes ont essayé de faire un passage dans cette section spéciales, mais bien souvent elles y ont sombré corps et âmes (Loretta Lee par exemple). La plus chanceuse de toutes les actrices passées dans cette catégorie est sans conteste la merveilleuse Shu Qi (Le transporteur, The Stormriders,…)qui a su tirer parti de ce style pour se faire connaitre et ensuite bifurquer rapidement vers le cinéma commercial et international en même temps, question de ne pas rester engluée dans des rôles de femme sexy sans cervelle. Comme quoi une femme peut s’en sortir en utilisant ses atouts naturels….




 

 


Et pour conclure ce tour d’horizon, Damien nous parlera des actrices de Wong Kar-wai. Maggie Cheung est l’une des plus célèbres égéries du réalisateur. D’autres comme Carina Lau, Brigitte Lin ou Fay Wong seront également à l’honneur dans ce livre !

 

 

 


Nous aurons droit ensuite à un portrait de l’une des plus importantes représentatrices de ces dernières années : Zhao Tao, exposée par Antony Fiant et une interview de cette actrice par Bastian Meiresonne réalisée lors du festival de Cannes en 2010. Le livre est bourré d’images, toutes plus belles les unes que les autres, que les auteurs ont réuni afin de nous faire découvrir ces femmes qui, même si elles ont eu du mal à se lancer dans le métier, savent maintenant nous faire rêver…. Mais je vais m’arrêter là pour ne pas tout vous dévoiler, contactez-vite le site Edition Ecrans pour vous procurer ce livre qui vous fera rêver de longues heures….. Un grand merci à Damien pour nous avoir fourni les photos qui agrémentent cet article et dont l’interview réalisée lors de la 17ème édition du FICA se trouve ici.

 

 

 

 

 



zast