0
Posted 6 mars 2011 by zast in Festival
 
 

Festival Ecrans Mixtes du 2 au 8 mars 2011 à Lyon


Nouveau venu dans le paysage cinématographique du Grand Lyon, le festival Écrans Mixtes, premier festival du film dédié à la mémoire homosexuelle, se déroulera du 2 au 8 mars à Lyon et du 11 au 15 mars dans plusieurs cinémas de l’agglomération. Organisé par l’association éponyme, le Festival Écrans Mixtes est un festival de patrimoine cinématographique dédié à la mémoire. Il portera sur l’histoire du cinéma, l’histoire de l’homosexualité et sa représentation au cinéma. Ce seront au total 19 longs métrages de fiction, 3 longs métrages documentaires, 4 docs et 4 courts métrages qui seront présentés sur 9 lieux de projection.

 

Avant d’aborder ce festival dans les moindres recoins, une petite présentation de l’association Écrans Mixtes s’impose. Écrans Mixtes est une association de cinéphiles qui officie depuis maintenant plus de trois ans dans le paysage associatif lyonnais. C’est grâce à de nombreuses soirées cinématographiques que sont abordés les problèmes d’identité sexuelle.

Forcée de constater l’inexistence d’un festival de cinéma gay et lesbien à Lyon, l’association s’engage auprès de la communauté LGBT lyonnaise à organiser le premier festival de cinéma gay et lesbien de Lyon : Le festival Écrans Mixtes.

 

Soutenu par la ville de Lyon, la Région Rhône-Alpes et le Grand Lyon, le festival verra le jour le mercredi 2 mars 2011 avec Cuchillo De Palo 108 (voir article dans Cinéalliance). C’est dans la grande salle du très prestigieux complexe de cinéma d’art et essais Le Comoedia que se tiendra cette séance qui sera accompagné d’un fabuleux court métrage d’animation d’une étoile montante du cinéma lyonnais Vergine Keaton.

 

Outre une rétrospective du génialissime Gregg Araki (Queer Palmes à Cannes en 2010), ce sont de nombreux films classiques et de patrimoines qui alimenteront ce festival.

 

La rumeur de William Wyler (Ben Hur) avec Audrey Hepburn permettra d’aborder le code de censure mis en place     dans les années 60 : Le code Hays.

Des films comme Edward II dessineront un pont entre théâtre et 7ème art.

 

Un panorama New Queer Cinema apportera toute sa saveur à ce festival qui ressuscitera pour notre plus grand plaisir le culte Mala Noche de Gus Van Sant ou encore son déjà classique My Own Private Idaho.

 

Associé à la Bibliothèque Municipale de Lyon et à l’Institut Lumière, Lyon célèbrera le centenaire de Jean Genet en hommage à cet immense écrivain, l’homme d’un seul film Un chant d’Amour dont l’œuvre littéraire fût immortalisée par Fassbinder avec Querelle.




 

Le festival Écrans Mixtes c’est aussi du divertissement, une fête. Pour se faire une soirée officielle organisée par le collectif Middlegender.

 

Émilie Jouvet honorera le festival de sa présence le temps d’une séance dédiée à son dernier film Too much Pussy.

 

Enfin, l’un des grands évènements de ce festival, c’est bien évidemment la clôture.

 

Le 8 Mars 2011, journée dédiée aux droits des femmes, le festival international de Films de Femmes de Créteil prendra possession de Lyon à l’occasion d’une carte blanche qui leur sera offerte. Sera diffusé en séance gratuite à la Bibliothèque Municipale : Cameroun, sortir du Nkuta ? qui nous amènera au Cameroun là où être homosexuel est passible de 5 ans de prison.

Ensuite, direction le Cinéma Opéra pour savourer un premier documentaire Lover Other de l’icône américaine du cinéma lesbien Barbara Hammer qui reviendra sur la carrière de deux artistes lesbiennes oubliées.


Un deuxième documentaire des Fleurs pour Simone de Beauvoir clôturera ce festival. Le tout sera précédé d’un court métrage allemand sur l’amour intarissable de deux femmes allemandes âgées de plus de 60 ans.

 

Retrouvez toutes les informations sur le site internet du festival : www.festival-em.org

 

News de Nikkyta B.


zast