0
Posted 21 février 2011 by zast in Festival
 
 

Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul : notre compte rendu


La 17eme édition du FICA (Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul) vient de s’achever ! Une année bien riche qui aura su combler 28700 spectateurs, soit 10 % de plus que l’année passée. Un gage que le cinéma asiatique est de qualité pour drainer autant de monde en seulement une semaine.

 



Une semaine explosive au cours de laquelle l’équipe de CINEALLIANCE sur place a rencontré pas mal d’invités et a visionné pour vous de nombreux films dont nous avons déjà commencé à vous faire les comptes rendus. D’autres viendront dans les jours qui viennent, ainsi que des reportages vidéos tels les interviews de Damien Paccellieri pour son livre consacré aux actrices chinoises et de Roshane Saidnattar pour la présentation de son film L’important, c’est de rester vivant.

 


 

Des invités ravis…

 

 

Autre événements que l’équipe a suivi, une table ronde consacrée au cinéma cambodgien, animée par Jean-Marc Thérouanne et Bastian Meiresonne (grand spécialiste du cinéma asiatique et auteur du livre : Shohei IMAMURA – évaporation d’une réalité). Ce dernier est allé pendant trois semaines au Cambodge afin de nous ramener des films présenté pendant le festival. Des productrices et réalisatrices cambodgiennes comme françaises (mais réalisant des films dans ce pays) nous ont parlé pendant près de deux heures de ce pays merveilleux et de sa culture cinématographique.

 

 


Aux côtés de Sylvain Perret du site 1kult, nous avons également eu un entretien exclusif  monsieur Choe Junho, directeur du centre culturel coréen à Paris et madame Kim Hye-Shin, critique de cinéma en Corée. Nous avons évoqué avec eux le cinéma coréen et sa perception à travers le monde. Une entrevue bientôt en ligne sur notre site.

 

 

Les primés 2011…

 


Côté animations plusieurs soirées ont été organisées afin de permettre au public d’en profiter encore plus. Une soirée coréenne, une soirée cambodgienne, une pour la Saint Valentin et bien entendu, les célèbres after d’ouverture et de clôture du festival. Lors de ces événements, des musiciens sont venus, comme Masahiro Kobayashi, grand réalisateur japonais invité du festival cette année qui a commencé comme chanteur folk avant de se lancer dans le cinéma. Il nous a fait profiter de son habileté musicale à la guitare et au chant.

 


 

L’incontournable repas du dimanche midi a été honoré comme tous les ans, avec un nouveau traiteur cette année qui nous a régalé (comme à toutes les soirées évènementielles de la semaine) Fabrice Carteron qui, espérons-le, reviendra participer au FICA 2012.

 

 

Une table ronde autour du cinéma cambodgien…




 


Comme vous le voyez, les absents de ce festival n’ont qu’à s’en prendre à eux, car cette année était réellement l’année à ne pas manquer….

 

Alors rendez-vous tous à partir du 14 février 2012 pour une nouvelle aventure de ce festival qui ne cesse de faire parler de lui…

 

Des afters de folie…

 

Des présentateurs que l’on entend bien au fond de la salle…

 

Martine Thérouanne

 

Jean-Marc Thérouanne

 

 

Des cascades hallucinantes…

 

Miam-miam, merci Fabrice Carteron

 

El maestro en plein travail…

 

Et toujours à s’occuper de ses invités…

 

Une musicienne incroyable


zast