0
Posted 6 octobre 2010 by zast in Interview
 
 

Interview de Lavandra May à propos du film Echap


Après l’interview hier de Noémie Alazard Vachet, nous vous proposons l’interview de l’actrice, modèle et réalisatrice Lavandra May à propos de sa participation au film Echap des deux réalisateurs Christophe Trent Berthemin et Dist de Kaerth.


 

 

lavandra1

Photos © Julien Dartois

 


– Pourriez-vous vous présenter ?



Lavandra May : Je m’appelle Lavandra, j’ai fais des études d’audiovisuel et de réalisation cinéma, j’ai travaillé en parallèle en tant que modèle photo et aujourd’hui j’aime passer régulièrement d’un côté à l’autre de la caméra.





– Vous êtes actrice mais aussi réalisatrice. Pourriez-vous nous parler de la série « le Journal d’une strip-teaseuse » ?



Lavandra May :  Il n’y a pas grand chose à dire de cette série puisqu’elle a arrêté au 8ème épisode. C’était pour une webtv, et le but était de « défendre » le métier de strip-teaseuse en cassant certains préjugés.


C’était la première fois que je réalisais quelque chose que je n’avais pas écris, dont je n’avais pas choisis le casting etc., donc en plus de l’idée c’était un défi que je voulais relever car j’ai l’habitude de tout contrôler de A à Z habituellement.


L’héroïne était une jeune fille « bien sous tous rapports »,  suivant de hautes études,  et qui faisait ce métier par choix. Mais les conditions de tournage ont toujours été difficiles, lieux étroits, remplis de miroirs, personne de qualifié pour le son…  Et au final le producteur a décidé de l’arrêter car nous n’étions pas assez racoleur… Sans commentaire.


Je fais actuellement plus de montage pour d’autres personnes que de réalisation, j’essaye de me diversifier.




– Je crois que vous avez contribué à la première vraie rencontre entre Christophe Berthemin et Dist de Kaerth … Pourriez-vous nous en parler ?



Lavandra May : C’est vrai, j’ai rencontré Trent à mon retour sur Nancy en 2004 je crois.  Notre rencontre est assez marrante d’ailleurs. J’entendais parler de lui car nous étions chacun dans une association qui organisait des concerts et nous programmions dans la même salle. On s’est ensuite rencontré « virtuellement » avant de se croiser « pour de vrai » au rayon films d’horreur d’un supermarché !


J’ai rencontré Dist plus tard et comme on se voyait pas mal à une époque et que je parlais sans doute beaucoup de l’un à l’autre et vice-versa je me suis dis que ce serait pas une mauvaise idée de les faire se rencontrer. On a bu un verre tous les trois mais je pense que leur amitié s’est développée plus tard.


 

 

 

lavandra3

Photos © Cyril Lesage




– Pourquoi avez-vous décidé de participer au film Echap ?



Lavandra May : Je suis dans une période avec une forte envie de jouer.  Alors si deux amis me proposent un rôle dans un film de copines, fantastique, et autour des nouvelles technologies, impossible de faire autre chose que crier oui !





– Est-ce plus facile d’être dirigée par vos deux amis ou est-ce plus compliqué ?



Lavandra May :  D’un côté c’est plus facile puisqu’on se connaît déjà et qu’il n’y a donc pas de « temps d’adaptation ». De l’autre il y a plus de pression car on ne veut absolument pas les décevoir. Et il y a toujours le risque qu’un désaccord soit pris plus à cœur.





– Que pouvez-vous nous dire sur votre personnage dans le film ?



Lavandra May :  Qu’elle me ressemble un peu (rires). C’est la geek qui ne quitte pas une seconde son ordinateur portable, et qui est un peu rabat-joie quand il s’agit de s’amuser. Mais elle est très fidèle en amitié. Elle a les pieds sur terre, et elle n’est pas facilement impressionnable.





– Vu que vous êtes déjà passée derrière la caméra, avez-vous donné quelques fois des idées ou suggestions pendant le tournage de Echap ?



Lavandra May : C’est arrivé mais en fait Echap a vraiment été un film « de groupe », on a tous apporté quelque chose,  donné des suggestions, on a un peu tous tenu toutes les fonctions possibles sur un film (rires).

 

 

lavandra2

Photos © Cyril Lesage







– Avez-vous rencontré certaines difficultés pour interpréter votre personnage ?



Lavandra May : Eve n’était pas toujours évidente à cerner car elle est amie avec les 4 autres filles depuis des années et pourtant beaucoup plus en retrait. Il fallait jongler entre son côté râleur et les moments où elle se lâche avec  elles, la transition était parfois délicate.





– D’ailleurs vous étiez-vous préparée pour le rôle avant le tournage?



Lavandra May : Trent nous a envoyé une bible pour mieux connaître nos personnages et leurs liens, j’avais les filles et le décor bien en tête, donc il ne restait qu’à créer l’alchimie dans l’équipe sur place.




– Comment les réalisateurs vous ont-ils dirigé pendant le tournage ?



Lavandra May : Généralement ils nous laissaient faire « au feeling » une première prise, et faisaient des ajustements si nécessaire pour les suivantes. Je leur posais parfois la question avant avec deux propositions d’intention ou de ton, pour essayer de coller le plus à ce qu’ils avaient imaginé.





– Y a-t-il une scène qui a été plus difficile que les autres ?



Lavandra May : Pas vraiment non.




– Après le tournage, peut-on dire qu’Echap correspond à l’idée que vous aviez eu du film en lisant le scénario ?



Lavandra May : Je connaissais déjà la maison dans laquelle nous avons tourné aussi en lisant le scénario je pouvais avoir des images assez précises. Je n’ai encore rien vu du film donc difficile à dire mais je pense que le résultat sera supérieur à ce que j’imaginais car je sais que l’esthétique est très travaillée.




– Les journées de tournage étaient assez longues … N’est-ce pas trop difficile ?



Lavandra May : Oui c’était dur. On se couchait généralement vers 3 ou 4h pour se lever à 8h. Du coup les derniers jours on s’endormait un peu partout dès qu’on avait une pause.
Mais on va dire que ça sert certainement le film puisqu’on tournait quasiment dans l’ordre chronologique du coup notre fatigue était tout à fait crédible !

 

 

 

lavandra4

Photos © Crypto




– Connaissiez-vous les autres actrices avant de jouer avec elles ?



Lavandra May : Je connaissais Eliska et Graziella et j’avais croisé Noémie à plusieurs reprises lors de soirées ou évènements mais nous ne nous étions jamais parlé. Je n’avais jamais rencontré Anna.





– Si Christophe Berthemin et Dist de Kaerth vous proposaient de jouer dans leur prochain film que leur diriez vous ?



Lavandra May : Avec plaisir !




– Quels sont vos futurs projets ?



Lavandra May : J’espère trouver le temps de reprendre la réalisation avec une série de très court-métrages qui feront entre 1 et 2minutes et que je prépare en ce moment.
J’ai aussi des projets en tant qu’actrice mais je préfère ne pas trop en dire tant que rien n’est sûr.
Vous pouvez suivre mon actualité sur mon site & blog www.lavandra-may.com

 

 

Interview réalisé par Stéphane Humbert le 5 octobre 2010

 


zast